Show simple document record

dc.contributor.advisorHébert, Pierre
dc.contributor.authorNicol, Patrick
dc.date.accessioned2017-02-07T20:31:34Z
dc.date.available2017-02-07T20:31:34Z
dc.date.created1993
dc.date.issued1993
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/9994
dc.description.abstractCertains romans québécois récents attirent l'attention par le traitement particulier qu'ils accordent au fait d'habiter. Le narrateur de Vautour, par exemple, avoue qu'il «ne supporte pas de vivre seul? et celui de Bof génération reçoit une confidence similaire: ?je ne peux pas rester seule?. Ces deux romans, tout comme Les jardins de l'enfer et Jeff! se développent autour d'une cohabitation rapidement convenue entre des personnages ne se connaissant que depuis peu. La solitude étant devenue intolérable, on ouvre facilement les portes de son intérieur, quitte à partager son intimité avec un étranger…
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Patrick Nicol
dc.titleL'espace domestique dans le roman québécois (1945-1990)
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record