Show simple document record

dc.contributor.advisorHébert, Pierre
dc.contributor.authorMack, Sylvia
dc.date.accessioned2017-02-07T20:29:43Z
dc.date.available2017-02-07T20:29:43Z
dc.date.created1995
dc.date.issued1995
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/9992
dc.description.abstractNous sommes le 10 mars 1899. Dans la cour intérieure de la prison commune du district de Terrebonne, plusieurs personnes se sont rassemblées. Ce qui attire, en ce froid matin, à Sainte-Scholastique, notables, avocats et quelques curieux venus des quatre coins du pays et même de l'étranger, c'est un spectacle bien particulier : il s'agit de la pendaison d'une jeune femme de 32 ans, Cordélia Viau, et de son présumé amant et complice, Samuel Parslow. Les deux sont accusés du meurtre du mari de Cordélia, Isidore Poirier, menuisier de son métier. Les spectateurs ont payé jusqu'à 50 $ le siège pour assister à la double exécution…
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Sylvia Mack
dc.titleRendre justice aux femmes par l'écriture : l'exemple de Pauline Cadieux
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record