Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorPonte, Raymond
dc.date.accessioned2017-02-07T19:15:37Z
dc.date.available2017-02-07T19:15:37Z
dc.date.created1981
dc.date.issued1981
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/9961
dc.description.abstractOeuvrant depuis de nombreuses années dans le milieu scolaire, nous avons et sommes encore confronté à la problématique soulevée par l'orthographe. Nos approches ont été diversifiées tout au long de ce cheminement, les résultats en terme de performance orthographique nous ont apporté eux aussi divers degrés de satisfaction. Cependant, c'est en abordant l'enseignement de cette matière d'une façon non conventionnelle et en introduisant au sein de notre démarche des éléments à caractère motivationnel assortis d'une approche de base orientée vers le respect de la production écrite des élèves, que nous avons perçu chez ces derniers un changement d'attitude et de perception face à l’"orthographe". Néanmoins, ce sentiment n'était épaulé que par les perceptions de l'évolution de nos enfants. Quant aux performances orthographiques comme telles, même avec leur amélioration, elles n'avaient comme point de comparaison que des performances antérieures obtenues avec d'autres groupes et dans des conditions non comparables. L'enseigne ment de l'orthographe restait une préoccupation, qui sans être prioritaire demeurait présente au travers de toutes nos interventions pédagogiques indépendamment de la matière. Nous avions alors peu à peu, et ce au fil des années, identifié que le contenu des écrits spontanés des enfants pouvait devenir outil de travail, tant au point de vue syntaxique qu'orthographique. Cependant, conditionné sans aucun doute par les valeurs culturelles véhiculées au travers de notre éducation, les éléments susceptibles d'être utilisés pédagogiquement à l'intérieur de tels écrits étaient plus souvent qu'à leur tour mis en doute. Nous avons appréhendé et réalisé la pertinence d'une telle action pédagogique au fil de nos expériences, mais elle demandait à être plus précisément définie.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Raymond Ponte
dc.titleÉtude comparative des fréquences et des variétés de stimuli orthographiques identifiés dans des dictées et des compositions libres
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineEnseignement préscolaire et primaire
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Éd.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record