Show simple document record

dc.contributor.advisorThibeault, Rachel
dc.contributor.advisorCouture, Mélanie
dc.contributor.authorMartineau, Yvesfr
dc.date.accessioned2017-02-07T15:21:23Z
dc.date.available2017-02-07T15:21:23Z
dc.date.created2016fr
dc.date.issued2017-02-07
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/9938
dc.description.abstractUne analyse secondaire de données qualitatives collectées en 2010-11 provenant de témoignages de militaires canadiens en postdéploiement de mission en Afghanistan (opération Athéna) a été réalisée afin d’explorer comment ceux-ci s’adaptent au stress opérationnel. Le cadre conceptuel est fondé sur le modèle transactionnel du stress et de l’adaptation de Lazarus et Folkman (1984). L’étude tient donc compte des valeurs, objectifs et engagements de vie, incluant ceux de la mission opérationnelle, des composantes peu étudiées du sens global. L’étude porte sur le stress opérationnel caractérisant les combats de faible intensité qui demeure potentiellement dangereux et assez typique des missions contemporaines. Les données ont été examinées selon la méthode d’analyse qualitative de Miles et Huberman (2003) afin de dégager les stratégies utilisées par les militaires pour s’adapter à des situations opérationnelles stressantes spécifiques. Les participants sont des militaires canadiens francophones qui reviennent de mission en Afghanistan et dont près des trois-quarts ont participé à plusieurs missions. Les résultats montrent qu’ils sont motivés et fiers de leurs compétences professionnelles. La participation à une mission représente pour eux l’aboutissement de leur entrainement et elle légitimise leur carrière ainsi qu’une opportunité d’influer activement sur le cours des événements. Ils utilisent principalement des stratégies de résolution de problèmes variées comme planifier, agir sur le problème, référer à des procédures et à l’entrainement reçu, ainsi que s’adapter sur le plan interculturel. Cette dernière stratégie peut aussi être considérée comme une stratégie de soutien social instrumental améliorant l’appréciation tactique des situations sur le terrain par le développement d’un réseau social secondaire auprès de la population-hôte. Le détachement est aussi une stratégie importante facilitant la centration sur la tâche, en particulier dans des tâches risquées comme le déminage. Le contrôle de soi, notamment sur le plan cognitif, est aussi utilisé, mais se présente comme une stratégie plus coûteuse en énergie sur le plan attentionnel. Les participants utilisent la réévaluation positive et le détachement pour gérer les pertes et les préoccupations ainsi que le soutien social et l’assistance au coping (donner du soutien social) entre eux et à leurs proches autant sur le plan instrumental qu’émotionnel. Ils utilisent peu la confrontation et la fuite-évitement. Dans l’ensemble, les stratégies centrées sur l’émotion sont utilisées au service de la tâche. Les résultats sont discutés en mettant en perspective la résilience dans le contexte de performance caractérisant les fonctions militaires opérationnelles et l’apport des études portant sur le stress dans les sports de haut niveau. Cette analyse montre que la dichotomie entre les stratégies centrées sur le problème et celles centrées sur l’émotion ne rend pas adéquatement compte de la nature du processus d’adaptation et qu’il faut étudier les stratégies dans le contexte d’événements spécifiques et du sens qu’ils prennent pour l’individu. Cette étude montre aussi que l’analyse qualitative secondaire peut maximiser et étendre les résultats des recherches qualitatives primaires.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Yves Martineaufr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectAnalyse qualitative secondairefr
dc.subjectAnciens combattantsfr
dc.subjectMilitairesfr
dc.subjectStratégies d'adaptationfr
dc.subjectStress opérationnelfr
dc.titleMilitaires canadiens de retour de mission : une analyse qualitative secondaire de l'adaptation au stress opérationnelfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Yves Martineau
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Yves Martineau