Show simple document record

Other titre : Télévoteurs dans les classes de soins infirmières.

dc.contributor.advisorChoksi, Shehrnaz
dc.contributor.authorBlair Findlay, Judith
dc.date.accessioned2017-01-11T15:36:42Z
dc.date.available2017-01-11T15:36:42Z
dc.date.created2009
dc.date.issued2009
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/9824
dc.description.abstractTraditional teaching methods in the classroom also limit opportunities for student engagement due to large class sizes and the desire to ensure students receive all of the material required in a particular session. It has been documented that the use of Information Technolgy (IT); in particular «clickers», can increase student participation, improve knowledge retention and assist in stimulating critical thinking in a classroom setting. However, the introduction of IT, on top of normal teaching demands, can be probelmatic as it requires changes to course planners, IT training, support staff and additional funding, all of wich have been documented in research. Wolski and Jackson (1999) have postulated that success is a function of the usefulness and the ease of use of a particular technology for faculty members. Research has shown that classroom technology is simply a tool to be used by educators as one of many. Those who tend to use it well are already innovative and technically adept (Zhao, Pugh, Sheldon & Bryers, 2002).||Résumé : Les méthodes d'enseignement traditionnelles en cour magistral ont aussi tendance à limiter l'engagement et la participation des étudiants dû à la taille souvent excessive des classes, mais aussi à cause du désire de l'enseignant de vouloir s'assurer de la transmission du contenu pédagogique complet. Il est bien documenté que l'usage des nouvelles technologies, en particulier les télévoteurs («clickers», peut accroître la participation des étudiants, améliorer la rétention de l'information mais aussi de stimuler, dans le contexte académique, la pensée critique. Malheureusement, tel que démontré par la recherche, l'introduction de ces nouvelles technologies pose problème lorsqu'additionné aux contraintes normales d'enseignement puisque qu'elle nécessite des changements à la planification des cours, requiert une formation spécifique, un support additionnel ainsi que le financement nécessaire. Wolski and Jackson (1999) ont postulé de plus que le succès de l'implantation d'une nouvelle technologie était en fonction de son utilité et de sa facilité d'utilisation par les membres de la faculté. Il a aussi été démontré que la technologie de l'enseignement en classe n'était en fait qu'un outil de plus à la disposition des enseignants, et que ceux qui avaient tendance à bien l'utiliser étaient de fait inoovateurs, possédant des capacités techniques (Zhao, Pugh, Sheldon et Bryers, 2002).
dc.language.isoeng
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Judith Blair Findlay
dc.subjectSoins infirmiers
dc.subjectTélévoteurs
dc.subjectEnseignement collégial
dc.titleClickers in the nursing classroom.
dc.title.alternativeTélévoteurs dans les classes de soins infirmières.
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineEnseignement au collégial
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Éd.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record