Show simple document record

dc.contributor.advisorLacroix, Marcelfr
dc.contributor.advisorMecadier, Yvesfr
dc.contributor.authorChoquette, Françoisfr
dc.date.accessioned2014-05-14T16:33:30Z
dc.date.available2014-05-14T16:33:30Z
dc.date.created1996fr
dc.date.issued1996fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/979
dc.description.abstractLa situation énergétique actuelle est favorable au développement d'alternatives permettant une gestion efficace des ressources énergétiques. Dans cette perspective, l'emmagasinage de l'énergie thermique apparaît comme un outil permettant une saine gestion des procédés thermodynamiques. En hiver, l'énergie requise par les systèmes de chauffage électrique représente un pourcentage élevé de la consommation totale d'énergie électrique. La voie de l'emmagasinage de l'énergie thermique apparaît comme une solution envisageable afin de palier aux pointes de demande d'énergie électrique. En effet, l'utilisation d'accumulateurs d'énergie thermique permet d'uniformiser la demande quotidienne en énergie. Les accumulateurs d'énergie thermique emmagasinent l'énergie soit par l'augmentation de la température d'un matériau dont la chaleur massique est grande ou par la fusion d'un matériau à changement de phase (MCP). L'analyse traditionnelle du rendement énergétique de tels systèmes de stockage se fait en se basant sur la Première Loi de la Thermodynamique. Toutefois, il fut démontré qu'une analyse complète du rendement thermodynamique d'un système de stockage devait comprendre l'application de la Deuxième loi de la Thermodynamique. L'analyse exergétique permet de qualifier le rendement énergétique. Ce projet porte sur la modélisation et l'analyse du comportement exergétique d'une couche d'un matériau à changement de phase. L'analyse montre que les conditions de l'environnement, les paramètres d'exploitation et le choix du MCP ont une grande influence sur le rendement exergétique du système. Notamment, on démontre que la sélection appropriée du débit massique du caloporteur lors de la fusion d'un MCP peut conduire à une augmentation de l'exergie stockée de l'ordre de 15%.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© François Choquettefr
dc.titleModélisation et analyse du comportement exergétique de la fusion d'une couche d'un matériau à changement de phasefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGénie mécaniquefr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record