Show simple document record

dc.contributor.advisorLahaie, Christiane
dc.contributor.authorOnuoha, Mary Linda Vivianfr
dc.date.accessioned2016-11-22T15:15:30Z
dc.date.available2016-11-22T15:15:30Z
dc.date.created2016fr
dc.date.issued2016-11-22
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/9723
dc.description.abstractCette thèse de recherche-création comporte deux volets : Konyere ou Les trois vies d’une femme (roman), ainsi qu’un essai, Représentations de la figure de la religieuse dans le roman francophone : quatre cas québécois (essai). Le roman, fidèle à l’esthétique réaliste, est divisé en trois parties : l’enfance, la vie religieuse, la vie laïque. Konyere, la protagoniste, s’y raconte au « je », de ses premières années dans une petite bourgade du Nigéria, jusqu’à la mort tragique des membres de sa famille immédiate. Désormais seule et sans ressources, elle se réfugie au couvent, où elle poursuit des études secondaires. Encouragée par les sœurs, elle décide de prendre le voile. Cette vie la comble un temps, mais un malheureux incident oblige Konyere à ne plus travailler auprès de bambins, ce qu’elle adorait pourtant. Du coup, elle comprend la teneur du grand vide qui mine son existence. Elle quitte alors les ordres et trouve à se marier. Une grossesse tardive et une vie conjugale ponctuée d’intrusions de la part de sa belle-famille compliquent les choses. Néanmoins, Konyere, mère de deux filles, finira par trouver le bonheur. Dans l’essai qui suit, soit Représentations de la figure de la religieuse dans le roman francophone : quatre cas québécois, l’approche sociocritique est préconisée afin d’analyser quatre représentations de la figure de la religieuse, toutes tirées de la littérature québécoise, et de comparer diverses versions du personnage. Deux d’entre elles ont été élaborées en pleine Révolution tranquille ; les autres, au cours de la décennie 2000. Ainsi, le corpus à l’étude est composé des romans suivants : Le portique (1967) de Michèle Mailhot, Les enfants du sabbat (1975) d’Anne Hébert, Anna pourquoi (2003) de Pan Bouyoucas et Les filles tombées, tome 1, (2008) de Micheline Lachance. La thèse se conclut par un retour réflexif sur l’écriture de Konyere ou Les trois vies d’une femme.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mary Linda Vivian Onuohafr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectReprésentationsfr
dc.subjectAnticléricalismefr
dc.subjectReligieusesfr
dc.subjectLittérature québécoisefr
dc.subjectAuthenticitéfr
dc.subjectNigeriafr
dc.subjectRomanfr
dc.subjectSociocritiquefr
dc.subjectCréationfr
dc.titleKonyere ou Les trois vies d’une femme (roman), suivi de Représentations de la figure de la religieuse dans le roman francophone : quatre cas québécois (essai)fr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineLettres et littératurefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Mary Linda Vivian Onuoha
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Mary Linda Vivian Onuoha