Show simple document record

dc.contributor.advisorBourdon, Sylvain
dc.contributor.advisorBergier, Bertrand
dc.contributor.authorDumais-Picard, Laurencefr
dc.date.accessioned2016-09-19T14:40:24Z
dc.date.available2016-09-19T14:40:24Z
dc.date.created2015fr
dc.date.issued2016-09-19
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/9554
dc.description.abstractLes personnes salariées assurant le travail ménager au domicile des particuliers demeure le plus souvent considérées comme femmes de ménage et non comme professionnelles. Elles réalisent des tâches que tout le monde pense être en mesure d'effectuer et répondent cependant tant aux besoins d'une population vieillissante que de celle active. Cette recherche explore, dans une approche comparative, le contexte de travail des préposés au Québec et agents et employés de ménage en France ainsi que les apprentissages leur permettant d'exercer leur activité. Elle interroge également la relation entre ces apprentissages, la reconnaissance et la professionnalisation.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Laurence Dumais-Picardfr
dc.subjectApprentissagesfr
dc.subjectComparaison Québec Francefr
dc.subjectFemmes de ménagefr
dc.subjectPréposés d'aide à domicilefr
dc.subjectProfessionnalisationfr
dc.titleApprentissages, reconnaissance et professionnalisation des salariés assurant le travail ménager au domicile des particuliers : une comparaison France-Québec.fr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineSciences de l'éducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.grantotherUniversité catholique de l’Ouest (Angers, France)fr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record