Show simple document record

dc.contributor.advisorGodbout, Patricia
dc.contributor.authorFrédette, Juliefr
dc.date.accessioned2014-02-26T20:33:41Z
dc.date.available2014-02-26T20:33:41Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/94
dc.description.abstractAbstract : The field of literature taken as a sociological phenomenon has enlightened and deepened our knowledge and appreciation of several national literatures, and the works of Pierre Bourdieu and Georg Simmel in this field are now considered ground-breaking. In Québec, the Groupe de recherche sur l’édition littéraire au Québec (now operating under the name « Groupe de recherche sur l’étude du livre au Québec ») has been particularly active in studying the sociological conditions that make literature possible in this Canadian province. Parallel to this, the Équipe de recherche interuniversitaire en littérature anglo-québécoise (ÉRILAQ) has gathered researchers interested in the “contact zone,” to borrow an expression from Catherine Leclerc and Sherry Simon, that is Anglo-Quebec literature. This dissertation will combine these two interests in order to study in greater depth the discourse and works of the poets of the Jubilate Circle, a network of poets writing in English in Québec at the turn of the twenty-first century. It will not only seek to prove the existence of a literary circle, it will attempt to showcase how the circle itself has contributed to advancing its members’ literary careers. In keeping with Pierre Bourdieu’s theories of cultural, symbolic and social capital, this dissertation will present, from the outset, a prosopographical sketch of the four poets that make up the Jubilate Circle, and examine the conditions in which they met, bonded as a group (of friends and of colleagues) and came to found the Jubilate Circle. Following this, the instances in which capital of all kinds (symbolic, cultural and social) were exchanged by the four poets will be examined through a close reading of correspondence, dedications, book jacket blurbs and even of the poetry itself. In an attempt to identify the homogeneous in the cacophony of discourse, to paraphrase Marc Angenot, the Jubilate Poets’ discourse on Canadian poetry, enunciated in interviews, essays, book reviews and in the press will then be examined. This will provide a better understanding of the position they hold, or wish to hold, within the field of Canadian poetry and indeed within its canon, existing or future. Finally, an analysis of the poetry they have produced will serve to underscore those aspects of their discourse that are deemed particularly relevant and will highlight areas in which some contradictions may be observed. As a whole, this dissertation will shed some light on the production of poetry, of its criticism and of its publication not only as a literary phenomenon, but also as a profoundly social one. // Résumé : L’étude du champ littéraire en tant que phénomène social a su éclairer et approfondir notre appréciation de plusieurs littératures nationales, et les travaux de Pierre Bourdieu et de Georg Simmel à cet égard sont aujourd’hui considérés fondateurs. Au Québec, le Groupe de recherche sur l’édition littéraire au Québec (aujourd’hui connu sous le nom « Groupe de recherche sur l’étude du livre au Québec ») a jeté les assises dans l’étude des conditions sociologiques qui rendent le phénomène littéraire possible dans cette province canadienne. Parallèlement, l’Équipe de recherche interuniversitaire en littérature anglo-québécoise (ÉRILAQ) réunit des chercheurs qui s’intéressent à cette “zone de contacte”, pour reprendre l’expression de Catherine Leclerc et de Sherry Simon, qu’est la littérature anglo-québécoise. Cette thèse combinera effectivement ces deux champs de recherche afin d’étudier de manière plus approfondie le discours et les œuvres des poètes du “Jubilate Circle”, un réseau de poètes publiant en anglais au Québec au tournant du vingt-et-unième siècle. Elle cherchera non seulement à prouver l’existence d’un cercle littéraire, mais tentera également de démontrer par quels moyens ce même cercle a pu contribuer à l’avancement des carrières littéraires de ses membres. Suivant les théories sur le capital culturel, symbolique et social énoncées par Pierre Bourdieu, cette thèse brossera, dans un premier temps, le profil prosopographique de chacun des acteurs du Jubilate Circle et se penchera sur les conditions qui ont favorisé leur rencontre, le bourgeonnement d’une amitié et d’une collaboration littéraire à long terme et la création du cercle littéraire. En second lieu, les instances dans lesquelles des échanges de capital ont lieu seront scrutées grâce à une lecture détaillée de la correspondance, des dédicaces, des textes de quatrième de couverture et même de la poésie elle-même. Dans le but de faire ressortir l’homogène que recèle la cacophonie du discours, pour paraphraser Marc Angenot, le discours tenu par les poètes du Jubilate Circle au sujet de la poésie canadienne contemporaine, énoncé lors d’entretiens, dans des essais littéraires, des comptes rendus et dans les quotidiens de ce pays sera examiné. Une telle étude permettra de faire la lumière sur leur posture et sur la position qu’ils occupent, ou souhaitent occuper, dans le champ de la poésie canadienne, voire dans son canon littéraire, présent ou futur. Enfin, une analyse de la poésie produite par ces quatre poètes sera l’occasion de souligner et d’illustrer certains aspects particulièrement significatifs de leur discours et révélera quelques instances dans lesquelles certaines contradictions peuvent être observées. Dans son ensemble, cette thèse vise à jeter un nouvel éclairage sur la production d’une poésie, de sa critique et de ses instances de publication non seulement en tant que phénomène littéraire, mais bien en tant que phénomène profondément social.fr
dc.language.isoenfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Julie Frédettefr
dc.subjectCanadian poetryfr
dc.subjectTwentieth centuryfr
dc.subjectLiterary networksfr
dc.subjectAnglo-Quebec literaturefr
dc.subjectFormalismfr
dc.subjectDiscoursefr
dc.subjectDavid Solwayfr
dc.subjectEric Ormsbyfr
dc.subjectMichael Harrisfr
dc.subjectCarmine Starninofr
dc.subjectPoésie canadiennefr
dc.subjectVingtième sièclefr
dc.subjectRéseaux littérairesfr
dc.subjectLittérature anglo-québécoisefr
dc.subjectFormalismefr
dc.subjectDiscoursfr
dc.title"Rare Poems Ask Rare Friends" : Literary Circles and Cultural Capital : The Case of Montreal's Jubilate Circlefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineLettres et littératurefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record