Show simple document record

dc.contributor.advisorGarant, Célinefr
dc.contributor.advisorDesgagné, Sergefr
dc.contributor.authorDumoulin, Marie-Joséefr
dc.date.accessioned2014-05-14T15:58:00Z
dc.date.available2014-05-14T15:58:00Z
dc.date.created2009fr
dc.date.issued2009fr
dc.identifier.isbn9780494528266fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/942
dc.description.abstractCette recherche s'intéresse à l'apprentissage de l'enseignement au cours de la phase d'insertion professionnelle. Inscrite dans une perspective compréhensive, l'étude montre comment, au cours de leur toute première année d'enseignement, trois enseignantes débutantes restructurent leur expérience pour faire face aux situations indéterminées de leur pratique quotidienne. L'originalité de la thèse réside dans le regard différencié qu'elle pose sur l'apprentissage professionnel, un regard inscrit dans un paradigme d'incertitude (St-Arnaud, 2001) qui recentre la loupe de l'investigation sur l'acteur social conçu comme un agent compétent de son expérience (Giddens, 1987). Les concepts d'expérience (Dewey, 1993) et de réflexion-dans-l'action (Schön, 1983) sont précisés pour le champ de l'enseignement et permettent d'aborder la question du sens qui se restructure pour constituer le savoir professionnel à travers les situations expérientielles. L'accès au processus étudié s'appuie à un dispositif d'accompagnement mentoral organisé par le milieu scolaire et servant le double registre de la recherche et de la formation, dans l'esprit de l'approche collaborative de recherche (Desgagné, 2001). Partant des échanges avec les personnes mentors, le discours des débutantes a été enregistré, retranscrit et reconstruit en situations mettant en scène le schéma conceptuel intégrateur résultant d'une démarche d'analyse par théorisation ancrée (Glaser et Strauss, 1967). L'étude met en lumière trois grandes dynamiques de restructuration révélant l'ordonnancement qui se règle de l'intérieur même des situations vécues, en vertu d'une intelligence pratique selon laquelle les débutantes cherchent constamment à fonder le sens, à négocier le sens et à orienter le sens de leur expérience pour mieux"situer" leur conduite en équilibre avec les contraintes du contexte. Ces dynamiques éclairent les perspectives actuelles sur la formation à l'enseignement, tant initiale que continue; leur interprétation invite à tirer profit des situations"authentiques" d'expérience professionnelle.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marie-Josée Dumoulinfr
dc.subjectInteractionnisme symboliquefr
dc.subjectThéorisation ancréefr
dc.subjectMentoratfr
dc.subjectRecherche collaborativefr
dc.subjectRéflexionfr
dc.subjectApprentissage expérientielfr
dc.subjectEnseignement primairefr
dc.subjectInsertion professionnellefr
dc.titleLa restructuration de l'expérience chez trois enseignantes débutantes en contexte d'accompagnement mentoralfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePédagogiefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record