Show simple document record

dc.contributor.advisorDeaudelin, Colettefr
dc.contributor.advisorBalleux, Andréfr
dc.contributor.authorGagnon, Claudiafr
dc.date.accessioned2014-05-14T15:57:54Z
dc.date.available2014-05-14T15:57:54Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2008fr
dc.identifier.isbn9780494426739fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/933
dc.description.abstractEn formation professionnelle agricole au Québec, dans un contexte où les formations en alternance sont privilégiées pour favoriser la réussite, la question de l'arrimage entre les pratiques éducatives des enseignants et celles des formateurs en entreprises est posée. Dans une perspective compréhensive de la recherche s'appuyant sur la stratégie de l'étude de cas, l'arrimage a été abordé selon trois points de vue: (1) à travers une séquence école-stage-école; (2) à travers les systèmes de pratiques professionnelles propres à chaque intervenant et (3) à travers le déroulement de pratiques spécifiques que sont les pratiques d'enseignement à l'école et les pratiques de formation en entreprise. L'analyse de contenu des entrevues et des observations en classes et en entreprises fait notamment ressortir l'hétérogénéité des pratiques, l'importance de la structure scolaire en regard de l'alternance et de l'arrimage qu'elle permet, ainsi que certaines faiblesses concernant la didactique de l'alternance chez les enseignants et le guidage de l'activité chez les formateurs en entreprises. Ainsi, bien que, majoritairement, l'arrimage ne résulte pas d'une démarche volontaire de la part des formateurs en entreprise, il passe notamment par les objets, les lieux et les moyens de formation, malgré un manque de temps évident, et repose essentiellement sur la planification rigoureuse des enseignants. Pour les enseignants, l'arrimage s'effectue à travers des pratiques formelles telles les pratiques d'enseignement et les pratiques de supervision, et à travers des pratiques informelles telles les pratiques de corridor. Dans les pratiques d'enseignement, l'arrimage consiste en l'apport continu de situations vécues par les élèves ou par les enseignants, et par des apports théoriques liés à la réalité en entreprise. Pour les formateurs en entreprise, l'arrimage s'effectue par la mise en action de l'élève dans un travail lié à la formation à l'école, et par un minimum d'informations liées à la formation à l'école.fr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Claudia Gagnonfr
dc.subjectStagefr
dc.subjectFormation agricolefr
dc.subjectFormation en entreprisefr
dc.subjectPratiques enseignantesfr
dc.subjectPratiques éducativesfr
dc.subjectFormation professionnellefr
dc.subjectAlternancefr
dc.titleArrimage des pratiques éducatives d'enseignants et de formateurs en entreprises en contexte d'alternance études de cas en formation professionnelle agricolefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePédagogiefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record