Show simple document record

dc.contributor.advisorHébert, Réjean
dc.contributor.advisorLeclerc, Gilbert
dc.contributor.authorQuénec'hdu, Suzanne
dc.date.accessioned2016-08-04T15:20:01Z
dc.date.available2016-08-04T15:20:01Z
dc.date.created1992
dc.date.issued1992
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/9339
dc.description.abstractLa gérontologie est un domaine où les connaissances demeurent fragmentaires. Travailler auprès des aînés peut donc susciter des questions dont les réponses restent à éclaircir. L'une d'elles a fourni le point de départ de la recherche décrite dans ce mémoire. Il s'agit du manque de motivation à rester autonome physiquement, présenté chez un grand nombre de personnes âgées résidant en institution. Plus précisément, il sera traité de la valeur accordée à l'autonomie physique, c'est-à-dire d'un facteur intrinsèque de cette motivation. De plus, comme le domaine de l'autonomie physique reste large et imprécis, cette étude s'est limitée volontairement à l'autonomie physique dans les a.v.q. (activités de la vie quotidienne) de base; être autonome dans ses a.v.q., c'est pouvoir se nourrir, se laver, éliminer, s'habiller et se déplacer seul. Le présent travail s'attachera donc au domaine de la valeur accordée à l'autonomie physique dans les a.v.q. par les aînés. En particulier, il cherchera à fournir une réponse à la question suivante: "L'importance accordée à l'autonomie physique dans les activités de la vie quotidienne par les gens âgés diffère-t-elle selon que ces personnes sont institutionnalisées ou non?" Pour ce faire, la problématique rattachée à cette question sera d'abord précisée et les écrits des différents chercheurs et théoriciens sur les thèmes reliés à ce sujet seront résumés. La méthodologie utilisée, incluant les motifs entourant le choix des instruments et les critères définissant la population-cible, sera alors décrite. Puis, les résultats obtenus seront présentés et analysés. La portée de ces résultats, traitant de l'importance de la valeur accordée à l'autonomie physique et de ses déterminants (en particulier en ce qui a trait au lieu de résidence), sera ensuite discutée en rapport avec les limites rencontrées, permettant d'identifier, en conclusion, certaines pistes futures de réflexion.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Suzanne Quénec'hdu
dc.titleValeur accordée à l'autonomie physique dans les activités de la vie quotidienne par les personnes âgées vivant en institution
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGérontologie
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record