Show simple document record

dc.contributor.advisorJutras, Francefr
dc.contributor.authorRibeiro, Marinalva Lopesfr
dc.date.accessioned2014-05-14T15:57:47Z
dc.date.available2014-05-14T15:57:47Z
dc.date.created2004fr
dc.date.issued2004fr
dc.identifier.isbn0494002115fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/914
dc.description.abstractLe peu de recherche au Brésil sur les représentations des enseignants en regard de l'affectivité constitue l'élément déclencheur qui nous a amenée à entreprendre la présente étude en que, dans les écrits des chercheurs et dans la préoccupation des responsables de l'éducation, la dimension affective semble être considérée comme importante pour la motivation des élèves dans leur apprentissage scolaire, nous constatons néanmoins que cette dimension semble avoir été négligée tant dans la pratique des enseignantes et enseignants que dans la formation de ces professionnels. Cette recherche exploratoire et descriptive de nature qualitative a pour objectif d'examiner la possible existence d'une représentation sociale de l'affectivité chez les enseignantes et enseignants qui participent au programme de licence en enseignement primaire dans une université publique de l'État de Bahia. Les concepts d'affectivité et de représentation sociale ont constitué les assises théoriques qui ont permis la collecte des données et leur analyse. Notre cadre théorique, inspiré des études de Martin et Briggs (1986), étroitement associé aux sentiments et aux émotions, contient les éléments suivants: l'attachement, l'expression, la communication verbale et non verbale, le dialogue, le respect, la coopération, l'appui physique, psychologique et émotionnel, les capacités d'inclusion et de participation et la gestion des conflits. Ces composantes se sont révélées importantes dans l'activité d'enseignement-apprentissage et ont servi par conséquent de balises pour les opérations de collecte et d'analyse des données que nous avons menées auprès des enseignants-étudiants dans le cadre de cette recherche. Un exercice d'association libre a été réalisé par cent participants du dit programme, autour du terme inducteur affectivité. Il en a résulté 249 évocations. Les 32 termes les plus fréquents, transcrits sur des fiches, ont servi à l'organisation de tris hiérarchisés successifs réalisés par quinze participantes à notre recherche. Nous avons également réalisé des entrevues semi-structurées avec ces participantes afin de rendre possible une meilleure compréhension du phénomène et d'explorer ses différentes facettes. Les entrevues ont fait l'objet d'une analyse de contenu. Cette approche pluriméthodologique a permis de travailler notre objectif de recherche qui est de connaître le contenu des éléments qui composent la représentation de l'affectivité et la hiérarchie qui s'établit entre ces éléments. Dans l'analyse initiale des résultats obtenus, nous avons constaté dans le discours, des divergences et d'apparentes contradictions. Cependant, une étude plus approfondie nous a permis de mettre en lumière que ce discours, dans le fond et de manière générale, était plutôt cohérent et partagé par l'ensemble des participantes de notre recherche. Finalement, il importe de noter que les résultats de cette recherche pourraient déboucher sur d'autres recherches dans le domaine des représentations des enseignants en regard de l'affectivité. Les résultats que nous avons obtenus confirment l'importance, pour les participantes, de la dimension affective dans l'apprentissage des élèves. En outre, ils indiquent que les enseignantes parviennent non seulement à identifier des obstacles qui rendent difficile leur relation avec leurs élèves, mais aussi leur manque de compétence professionnelle nécessaire pour agir de manière adéquate dans des situations qui font appel à la dimension affective. Cette carence de la compétence affective nous amène à proposer la consolidation de la dimension affective dans les cours tant de formation initiale que de formation continue à partir du modèle de compétence affective de Martin et Briggs (1986) dans la relation éducative.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marinalva Lopes Ribeirofr
dc.titleUne analyse des représentations sociales de l'affectivité chez des enseignants qui participent au programme de formation en enseignement primaire dans une université publique de l'État de Bahiafr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineAdaptation scolaire et socialefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record