Show simple document record

dc.contributor.advisorLaflamme, Claudefr
dc.contributor.authorFranco de Sà, Ronice Maria Pereirafr
dc.date.accessioned2014-05-14T15:57:45Z
dc.date.available2014-05-14T15:57:45Z
dc.date.created2004fr
dc.date.issued2004fr
dc.identifier.isbn0494001976fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/908
dc.description.abstractCette thèse porte sur la construction identitaire professionnelle de jeunes médecins généralistes diplômés de l'Université fédérale de Pernambouco, au Brésil. En considérant que le milieu de formation joue un rôle important en tant qu'agent reconnu de socialisation pour les médecins, nous avons choisi des jeunes issus d'une même université pour étudier leur processus de construction d'identité professionnelle. Pour cela, nous avons suivi les propos de Claude Dubar (1996) qui tiennent compte de deux transactions principales dans ce processus : la transaction biographique et la transaction relationnelle. Nous avons considéré les milieux de socialisation primaire (la famille) et de socialisation secondaire (l'université et le milieu du début de la pratique). Les jeunes devaient être déjà en début d'exercice pour pouvoir se rapporter aux valeurs de la pratique aussi bien qu'aux valeurs du milieu de formation. La place donnée aux valeurs a été notre fil conducteur. Les questions de notre recherche portaient sur le développement des valeurs pendant le parcours de leur construction identitaire professionnelle. Nous y avons répondu et nous sommes allée [i.e. allés] plus loin en modélisant leur processus de construction identitaire à partir de l'émergence d'un tronc identitaire commun. La mise en place d'une analyse en fonction des catégories conceptualisantes selon Paillé et Mucchielli (2003) nous a permis d'y arriver. Pour faire émerger un tronc identitaire commun, nous avons catégorisé les similarités dans les discours des jeunes. Nous avions un groupe sorti de la même université, de la même promotion, sauf deux jeunes, du même groupe d'âge. Tous ont choisi des carrières généralistes. Alors, nous avons cherché quel était le tronc commun à leur construction identitaire. Des nuances ont été faites par rapport aux différences socio-démographiques et relationnelles des jeunes généralistes.Cette thèse se veut originale, car nous ne connaissons pas d'étude portant sur la construction identitaire des médecins généralistes qui tienne compte au départ des propos de Dubar au Brésil. L'originalité vient aussi de la méthodologie qui, en suivant Paillé et Mucchielli (2003) a mis en place une modélisation de cette construction particulière. Pour cette modélisation nous avons utilisé les trois approches proposées par ces auteurs pour la mise en relation des catégories conceptualisantes : l'approche empirique, l'approche spéculative et l'approche théorique qui reprend le cadre conceptuel de la thèse.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Ronice Maria Pereira Franco de Sàfr
dc.titleModélisation de la construction identitaire professionnelle de jeunes médecins généralistes diplômés de l'Université fédérale du Pernambouco, au Brésilfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePédagogiefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record