Show simple document record

dc.contributor.advisorLarose, François
dc.contributor.advisorCouturier, Yves
dc.contributor.authorBoulanger, Danyfr
dc.date.accessioned2016-05-03T14:39:08Z
dc.date.available2016-05-03T14:39:08Z
dc.date.created2015fr
dc.date.issued2016-05-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/8781
dc.description.abstractLa thèse s’inscrit au cœur de la problématique des rapports de discontinuité culturelle entre parents et personnels enseignants en milieu défavorisé, problématique que prend pour cible le programme d’intervention québécois Famille, école, communauté, réussir ensemble (FECRE) constituant le contexte de la présente recherche. Les rapports de discontinuité culturelle sont caractérisés par une tendance de ces parents à fuir l’univers scolaire et des personnels enseignants à entretenir des croyances et attitudes négatives en regard de leur engagement. Pour comprendre les processus par lesquels, en contexte de discontinuité culturelle, les personnels enseignants, exposés au parent dans le cadre FECRE, rendent familier l’étranger que celui-ci constitue pour eux, nous posons la question de recherche suivante : quels sont les processus représentationnels mobilisés par les personnels enseignants en regard de l’engagement parental dans le contexte de FECRE? L’objectif général s’énonce comme suit : identifier les processus représentationnels mobilisés par les personnels enseignants, autour de l’engagement parental, dans le contexte de FECRE. Il vient se traduire par les deux objectifs spécifiques suivants : identifier le processus d’ancrage mobilisé par les personnels enseignants, en regard de l’engagement parental, dans le contexte de FECRE; identifier le processus d’objectivation mobilisé par les personnels enseignants, en regard de l’engagement parental, dans le contexte de FECRE. Sur le plan conceptuel, nous étudions les représentations sociales sous l’angle de processus, à savoir, d’une part, de l’ancrage consistant en l’enracinement de l’objet dans le corps social à travers des valeurs, des domaines et des instruments de communication et d’action, et, d’autre part, de l’objectivation renvoyant à la matérialisation de l’objet sous la forme d’un modèle figuratif, de sa dénomination ainsi que de sa catégorisation. L’engagement parental, constituant l’objet étudié, est défini, à partir d’une approche écosystémique (Valsiner, 1987), comme le rapport du parent à son environnement. Sur le plan méthodologique, nous prenons appui sur la perspective co-constructiviste développée par Valsiner (1994) insistant sur le caractère circulaire et constructif du cycle de recherche dont le but est de soutenir la théorisation chez le chercheur faisant acte de créativité (abductivité). Dans ce sillage, les entrevues individuelles semi-directives réalisées en 2007 (n=32) et 2009 (n=22) auprès de personnels enseignants de même que les entrevues de groupe réalisées en 2007 (n=266) auprès des membres des équipes locales sont considérées comme des contextes de canalisation de processus représentationnels. De manière complémentaire, il en est de même des entrevues individuelles (n=6) et de groupe (n=16) effectuées auprès d’agents dedéveloppement. Pour analyser les objets construits (« données »), nous avons eu recours à l’analyse lexicométrique pour identifier des structures associant des sujets et des mots, structures que nous désignons comme des constellations sociocognitives. L’analyse de contenu a ensuite été utilisée pour catégoriser les unités de segments de phrase associés aux mots retenus pour chaque constellation. Cette catégorisation s’est appuyée sur certains indices représentationnels, en particulier mais non exclusivement, sur ceux permettant le « repérage » d’éléments de matérialisation dans le discours des sujets. Dans l’ensemble, les analyses ont fait ressortir, sur le plan des processus représentationnels, la tendance des intervenants à se voir imposer, sur une base externe, l’approche écosystémique véhiculée sur une base descendante du secteur politique aux équipes locales par le concours de l’agent de développement. Dans une certaine mesure, en outre, les personnels enseignants parviennent à y trouver leur propre espace et à signifier l’engagement parental sous l’angle d’un compromis : faire venir les parents à l’école, mais en tant qu’agents de soutien à la mission de l’école. En situant ces éléments de contenu aux structures des processus d’ancrage et objectivation, nos analyses permettent de répondre à nos objectifs de recherche. Les interprétations situent ces processus en rapport avec les différentes propositions théoriques de Moscovici, en regard, particulièrement, des différents ressorts en jeu. Nous y avons surtout investigué le mouvement verbaliste (un objet étranger qui ne peut prendre sens en regard des cadres initiaux du sujet) associé à l’objectivation ainsi que celui elliptique (un cadre qui ne peut donner sens aux objets) relevant de l’ancrage. Nous avons, dans ce sillage, proposé certains concepts comme celui de verbalisme actif et inversé.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Dany Boulangerfr
dc.subjectReprésentation socialefr
dc.subjectEngagement parentalfr
dc.subjectÉcolefr
dc.subjectFamillefr
dc.subjectCommunautéfr
dc.subjectÉcosystémiefr
dc.titleMise en perspective de la théorie des représentations sociales originale dans le contexte de l’engagement parental déployé au cœur du programme Famille, école, communauté, réussir, ensemblefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineEnseignement préscolaire et primairefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record