Show simple document record

dc.contributor.advisorRobichaud, Léon
dc.contributor.authorMichon, Philippefr
dc.date.accessioned2016-04-29T15:18:25Z
dc.date.available2016-04-29T15:18:25Z
dc.date.created2016fr
dc.date.issued2016-04-29
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/8776
dc.description.abstractLe Plan culturel numérique du Québec (PCNQ) souligne l’importance pour le domaine culturel québécois, auquel participe étroitement les historiens, de s’intéresser aux possibilités du Web sémantique. Dans cette idée, ce mémoire étudie les avantages et les inconvénients de l’association entre le Web sémantique et l’histoire. D’un côté, on retrouve une nouvelle configuration du Web sous forme de données liées qui tente de s’inscrire dans un cadre pratique et, de l’autre, une discipline qui souhaite comprendre et préserver les faits passés. La réunion des deux concepts nécessite une implication interdisciplinaire entre programmeurs, professionnels en sciences de l’information et historiens. Face à ce travail interdisciplinaire, quels sont les enjeux et le rôle de l’historien dans le développement d’une plate-forme sémantique sur le patrimoine québécois? Pour répondre à cette question, ce mémoire explique les liens étroits qui existent entre la discipline historique et les données liées. Après avoir défini un ensemble de concepts fondateurs tels que le Resource Description Framework (RDF), l’Uniform Resource Identifier (URI), les fichiers d’autorité et les ontologies, ce mémoire associe un corpus de personnes du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ) avec DBpedia, un joueur majeur du Web sémantique. Cette démonstration explique comment le patrimoine québécois s’articule dans le nuage des données liées. De cette expérimentation découle deux constats qui démontrent l’importance de l’implication historienne dans une structure sémantique. Le Québec n’a pas d’autorité sur ses propres données et on ne retrace actuellement que la grande histoire du Québec sans entrer dans ses particularités.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Philippe Michonfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/*
dc.subjectWeb sémantiquefr
dc.subjectDonnées liéesfr
dc.subjectResource Description Framework (RDF)fr
dc.subjectFichiers d'autoritéfr
dc.subjectOntologiesfr
dc.subjectPatrimoine québécoisfr
dc.subjectPlan culturel numérique du Québec (PCNQ)fr
dc.subjectUniform Resource Identifier (URI)fr
dc.titleVers une nouvelle architecture de l'information historique : L'impact du Web sémantique sur l'organisation du Répertoire du patrimoine culturel du Québecfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineHistoirefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Philippe Michon
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Philippe Michon