Show simple document record

dc.contributor.advisorGuay, Jean-Herman
dc.contributor.authorVallée, Pierre
dc.date.accessioned2016-04-05T13:24:56Z
dc.date.available2016-04-05T13:24:56Z
dc.date.created1993
dc.date.issued1993
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/8695
dc.description.abstractDans le cadre de notre recherche, la question qui nous préoccupe est la suivante: une fois l'intégration linguistique réalisée, les immigrants s'intègrent-t-ils à la société québécoise dans des formes d'organisations telles que: coopératives, organismes sans but lucratif, associations diverses etc... Si tel est le cas nous pouvons émettre l'hypothèse que les coopératives regroupant des personnes d'origines diverses et des "Québécois de souche" constituent des lieux permettant de continuer l'intégration. La recherche a pour but de vérifier: 1° si les personnes des communautés culturelles (dans la région de Québec) s'impliquent dans des formules coopératives ou associatives. 2° d'identifier les facteurs qui favorisent cette intégration. 3° de comprendre comment la coopérative peut jouer un rôle social, économique et culturelle dans le processus d'intégration des québécois des communautés culturelles. Notre propos est descriptif, nous interrogerons des québécois de communautés culturelles qui sont impliqués dans des formules coopératives. Le mode utilisé: enquête par entrevue.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Pierre Vallée
dc.titleLa coopérative de travailleurs et d'habitation : une autre option à considérer dans le processus d'intégration des québécois des communautés culturelles
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineCoopératives
tme.degree.grantorInstitut de recherche et d'éducation pour les coopératives et les mutuelles de l'Université de Sherbrooke (IRECUS)
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record