Show simple document record

dc.contributor.advisorLafortune, François
dc.contributor.authorFassi Fihri, Ahmedfr
dc.date.accessioned2016-02-26T15:17:15Z
dc.date.available2016-02-26T15:17:15Z
dc.date.created2016fr
dc.date.issued2016-02-26
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/8390
dc.description.abstractLa gestion des matières résiduelles est au cœur des préoccupations planétaires. Dans les pays en voie de développement, cette problématique prend une ampleur différente. En effet, au Maroc, parmi les montagnes de déchets enfouis chaque année, les déchets médicaux et pharmaceutiques occupent une part généreuse : 6 000 tonnes/année générées seulement par les établissements de santé publics et privés. Or, depuis quelques années, le Maroc tente d’améliorer ses performances environnementales. Plusieurs stratégies, tantôt audacieuses, tantôt réalisables, ont vu le jour et ont permis au Maroc de se rattraper dans plusieurs domaines comme celui de l’énergie et de la gestion de l’eau. Par contre, le secteur des déchets en général, et celui des déchets médicaux et pharmaceutiques en particulier, est toujours à la traine. L’objectif de cet essai est de proposer un projet pilote de collecte et de traitement de ces déchets médicaux en zone urbaine de la ville de Fès. Pour ce faire, tout d’abord, il sera établi un portrait de la situation économique, politique, sociale et environnementale du pays. Ensuite, l’état des lieux concernant les déchets médicaux et pharmaceutiques au Maroc sera révélé. Finalement, un plan d’affaires sera élaboré incluant des études de faisabilité technico-économique, financière, des ressources humaines et socio environnementale. À la lumière des résultats obtenus, l’étude technique démontre qu’au fil du temps, plusieurs méthodes de traitement ont vu le jour. Chacune avec son lot d’avantages et d’inconvénients. Une analyse approfondie de ces méthodes révèle que l’incinération contrôlée est la plus adaptée au contexte du projet. Pour ce qui est de la rentabilité, les études financières et de marché révèlent que le projet est rentable. En effet, la ville de Fès constitue une niche économique ayant un potentiel de traitement remarquable (une tonne de déchets par jour). Concernant l’étude sociale et environnementale, les résultats de l’analyse démontrent que le projet est favorable. En effet, il réduit significativement l’impact direct et indirect de ces déchets sur l’environnement tout en favorisant la cohésion sociale et la création de l’emploi. Dans le même ordre d’idée, le projet pourrait potentiellement être confronté à des contraintes sociales, organisationnelles et économiques. Entre autres, le cadre réglementaire de gestion des déchets médicaux et pharmaceutiques au Maroc comporte quelques lacunes qui pourraient influencer le nombre d’établissements adhérant au service de l’unité de traitement.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Ahmed Fassi Fihrifr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectEnvironnementfr
dc.subjectGestion des déchetsfr
dc.subjectDéchets médicaux et pharmaceutiquesfr
dc.subjectUnité de traitementfr
dc.subjectHôpitauxfr
dc.subjectTransportfr
dc.subjectDésinfectionfr
dc.subjectCliniques privéesfr
dc.subjectCollectefr
dc.subjectGisementfr
dc.titleDéchets médicaux et pharmaceutiques au Maroc : vers un projet de collecte et de traitement pour les établissements de santé de la ville de Fèsfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Ahmed Fassi Fihri
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Ahmed Fassi Fihri