Show simple document record

dc.contributor.advisorAllard, Marie
dc.contributor.authorGrenier, Anne
dc.date.accessioned2016-01-27T16:58:39Z
dc.date.available2016-01-27T16:58:39Z
dc.date.created1986
dc.date.issued1986
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/8271
dc.description.abstractDans es mémoire, nous avons étudié certains aspects de la théorie des biens publics. Notre recherche s'est divisée en deux essais: 1) optimum avec bien public dans l’espace dual ; 2) -financement d'un bien public. Le premier essai consiste essentiellement à caractériser l'optimum de Pareto avec bien public dans l’espace dual. Le but de cet essai était de mettre sur pied une méthodologie qui permettrait, par la suite, de poser ce même problème dans un contexte temporaire. Le deuxième essai porte sur le financement des biens publics. On présente deux schémas de financement par contribution volontaire où l’on cherche à inciter les agents à être plus coopératifs. L'utilisation d'une h-y po thèse de variations conjecturales nul (comportement de ""non-Nash""), distingue nos schémas de ceux qui sont généralement présentés dans la littérature. Nos modèles permettent, en général, une production de bien public supérieure à ce qu'elle ne serait dans un équilibre avec souscription traditionnel 'ou équilibre de Nash).
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Anne Grenier
dc.titleQuelques extensions à la théorie des biens publics
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineÉconomique
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record