Show simple document record

dc.contributor.advisorBergeron, Jean-Louis
dc.contributor.authorJubinville, Paul
dc.date.accessioned2016-01-27T16:20:40Z
dc.date.available2016-01-27T16:20:40Z
dc.date.created1994
dc.date.issued1994
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/8227
dc.description.abstractDe nos jours, à travers le monde, il semble n'y avoir qu'une seule constante: le changement. Ce changement est caractérisé par un niveau plus élevé d'interdépendance et un niveau plus élevé de complexité, qui ensemble, génèrent un niveau encore plus élevé d'incertitude. Cette constatation peut être faite par chacun de nous lorsqu'il considère ses expériences privées et professionnelles. La période post-industrielle, que nous vivons présentement, est presque universellement décrite comme étant dans un état permanent de transformation et de crise, c'est-à-dire: turbulente, instable, imprévisible et peut-être même hors contrôle. Subjectivement, pour les individus et les organisations, cet état est souvent ressenti comme "si la terre et les acteurs dans les organisations bougeaient"…
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Paul Jubinville
dc.titleLa réaction des cadres des services périphériques à l'implantation des nouveaux modes de gestion dans leur organisation, leur département et les secteurs de la production
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineManagement et gestion des ressources humaines
tme.degree.grantorFaculté d'administration
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record