Show simple document record

dc.contributor.advisorMargni, Manuele
dc.contributor.authorMorris, Audreyfr
dc.date.accessioned2016-01-15T17:22:31Z
dc.date.available2016-01-15T17:22:31Z
dc.date.created2016fr
dc.date.issued2016-01-15
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/8173
dc.description.abstractL’augmentation incessante de l’extraction des ressources et de la pression exercée sur l’environnement qui en découle montre que les enjeux d’une gestion durable des ressources doivent devenir une priorité. Les sociétés sont dans l’obligation de revoir la façon dont l’économie actuelle fonctionne afin de transiter vers une économie qui vise à optimiser l’utilisation des ressources. L’économie circulaire est un concept maintenant bien connu à travers le monde qui permet de répondre aux enjeux auxquels les sociétés sont actuellement confrontées. Au Québec, la stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020 prévoit soutenir l’émergence de projets d’économie circulaire en créant les conditions favorables à la mise en place de ces pratiques et modèles d’affaires. Il est donc intéressant d’utiliser l’analyse de flux de matières au Québec, car cet outil permet de faciliter la transition vers une économie circulaire en améliorant la connaissance des gisements des ressources sur les territoires. Bien qu’il existe plusieurs méthodes d’analyse de flux de matières applicables à l’échelle régionale, aucune n’a été largement éprouvée. L’essai a donc pour objectif d’explorer les méthodes applicables dans le contexte québécois et de développer une approche qui vise à orienter les utilisateurs vers la méthode d’analyse de flux de matières qui répond le mieux à leurs besoins. Une revue de littérature recensant 26 études régionales d’analyse de flux de matières à travers le monde a permis de distinguer dix méthodes et d’identifier deux facteurs qui influencent le choix d’une méthode par rapport à une autre. Le premier facteur correspond aux objectifs de l’analyse de flux de matières et le deuxième facteur est le niveau d’applicabilité de la méthode qui comprend l’accessibilité de celle-ci et la disponibilité des sources de données requises. Ces deux critères ont été utilisés pour comparer les dix méthodes d’analyse de flux de matières et créer un arbre de décision qui vise à orienter les ministères, les chercheurs, les acteurs publics et les acteurs privés, vers la méthode la plus appropriée. L’essai a aussi permis de formuler des recommandations générales pour initier de façon efficace des démarches d’analyse de flux de matières au Québec. Premièrement, l’organisation d’une gouvernance régionale pour la gestion des ressources doit être une étape initiale et primordiale. Pour aider à organiser cette gouvernance, il faut d’abord développer un cadre stratégique provincial et ensuite construire des plates-formes régionales de gestion des ressources. Deuxièmement, les résultats de l’essai ont aussi montré que les données disponibles pour la réalisation d’une analyse de flux de matières étaient insuffisantes au Québec, les bases de données existantes doivent donc être bonifiées et restructurées. Troisièmement, considérant que l'analyse de flux est un processus laborieux et qui demande un travail important de réflexion en amont, il est essentiel de choisir la méthode en fonction des objectifs formulés par l’ensemble des acteurs concernés et de pérenniser la démarche dans le temps.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Audrey Morrisfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectAnalyse de flux de matièresfr
dc.subjectÉconomie circulairefr
dc.subjectMétabolisme urbainfr
dc.subjectGestion durable des ressourcesfr
dc.subjectComptabilité de flux de matièresfr
dc.titleL'analyse de flux de matières au Québec : méthodes et enjeux d'opérationnalisation dans une perspective d'économie circulairefr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.grantotherUniversité de technologie de Troyes (France)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Audrey Morris
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Audrey Morris