Show simple document record

dc.contributor.advisorBrassard, Audrey
dc.contributor.advisorGosselin, Patrick
dc.contributor.authorDalphond, Arianefr
dc.date.accessioned2015-11-06T21:44:22Z
dc.date.available2015-11-06T21:44:22Z
dc.date.created2015fr
dc.date.issued2015-11-06
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/8025
dc.description.abstractLe Trouble d’anxiété généralisée (TAG) constitue l’un des troubles psychiatriques les plus associés à la détresse conjugale. Il serait également lié à l’attachement amoureux et à diverses facettes du fonctionnement conjugal, dont le soutien. Les résultats obtenus à ce jour demeurent toutefois équivoques; certains liens sont observés chez un seul des partenaires, ce qui ne tient pas compte des effets dyadiques. Les différences de sexe n’ont également pas toujours été considérées dans les études recensées, bien que la pertinence de les étudier ait été soulignée. Cette thèse vise à poursuivre l’examen des liens entre, d’une part, les symptômes du TAG et, d’autre part, la satisfaction conjugale, l’attachement amoureux et le soutien conjugal auprès de couples issus de la population générale (étude 1). Elle vise également à comparer des individus en couple présentant un diagnostic clinique primaire de TAG et des individus en couple sans diagnostic au plan de l’attachement amoureux et de la satisfaction conjugale (étude 2). La thèse comporte deux articles présentant chacune des études menées. Les analyses dyadiques de type acteur-partenaire réalisées dans l'étude 1 révèlent que l'anxiété d'abandon est liée à la tendance à s'inquiéter et aux symptômes somatiques du TAG chez les hommes et les femmes. Elles indiquent aussi que plus les femmes présentent de symptômes somatiques du TAG, moins elles rapportent de soutien conjugal (émis et reçu) et plus elles rapportent une satisfaction conjugale faible (effets acteurs). Des effets partenaires sont également observés. Plus les femmes présentent de symptômes somatiques du TAG, moins leur conjoint présente de soutien émis et reçu et plus les femmes rapportent de symptômes somatiques et d’inquiétudes, moins leur conjoint présente une satisfaction conjugale élevée. Dans l'étude 2, les analyses de variance révèlent que les individus, hommes ou femmes, souffrant du TAG sont moins satisfaits dans leur relation de couple et présentent davantage d’évitement de l’intimité et d’anxiété d’abandon que les individus sans trouble anxieux ou trouble associé. Cette thèse appuie les liens bidirectionnels entre les symptômes du TAG et l'insatisfaction conjugale chez les couples de la population générale et a permis de faire ressortir certains liens dyadiques quant à l'attachement et la perception des échanges de soutien entre les partenaires. Elle appuie également la présence de liens entre le fonctionnement conjugal et le TAG retrouvé chez une population clinique. Enfin, cette thèse souligne l'importance de considérer certains éléments du fonctionnement conjugal dans un contexte de thérapie ciblant le TAG. Notamment, les insécurités d'attachement et la qualité du soutien gagneraient à être prises en compte dans l'évaluation et le traitement des symptômes du TAG. De plus, l'implication du conjoint pourrait s'avérer pertinente pour traiter ce trouble.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Ariane Dalphondfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectSatisfaction conjugalefr
dc.subjectAttachement amoureuxfr
dc.subjectSoutien conjugalfr
dc.subjectAnxiété généraliséefr
dc.subjectInquiétudesfr
dc.subjectCouplefr
dc.titleFonctionnement conjugal et trouble d'anxiété généraliséefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Ariane Dalphond
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Ariane Dalphond