Show simple document record

dc.contributor.advisorOlivier, Marc-J.
dc.contributor.authorCarassou, Franckyfr
dc.date.accessioned2015-10-06T19:09:58Z
dc.date.available2015-10-06T19:09:58Z
dc.date.created2015fr
dc.date.issued2015-10-06
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7937
dc.description.abstractL’objectif général de cet essai est d’évaluer la pertinence de récupérer spécifiquement le marc de café au sein des commerces de restauration de l’agglomération de Montréal. Cette pertinence est basée sur les avantages environnementaux et socio-économiques d’une telle récupération, sur une estimation de la quantité générée sur le territoire et sur les perspectives de marchés associées à la valorisation de cette matière. Le marc de café est composé de beaucoup d’éléments d’intérêts dont la valorisation permet l’obtention de différents produits. En effet, les productions de biocarburant, de compost, de biomatériaux et de charbon actif sont des voies de valorisation possibles parmi tant d’autres. Ainsi, la récupération et la valorisation du marc de café présentent des avantages environnementaux et socio-économiques non négligeables, tels que, par exemple, la diminution sur les ressources naturelles, la création d’emploi et le développement de marché. De plus, la quantité de marc de café générée sur le territoire par les établissements à l’étude est en assez grande quantité pour profiter de ces voies de valorisation. Par ailleurs, la majorité du marc de café générée sur le territoire n'est pas récupérée. Ainsi, les avantages du marc de café et sa génération dans l’agglomération de Montréal offrent de très bonnes perspectives de marché. En effet, les différentes possibilités de valorisation présentent chacune des opportunités qui peuvent être supportées par des programmes de subventions gouvernementales. Ainsi, à la vue de toutes ces informations et après analyse, il s’avère que la récupération spécifique du marc de café est pertinente et apporte une plus-value à la communauté. Cette plus-value se définit en premier lieu en terme environnemental et social et dans une moindre mesure en terme économique. De plus, cette récupération spécifique présente des avantages que n’offre pas une récupération intégrée avec toutes les autres matières organiques. Par conséquent, les recommandations s’orientent vers la mise en place d’une récupération spécifique du marc de café sur le territoire de l’agglomération de Montréal.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Francky Carassoufr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectMarc de caféfr
dc.subjectRécupération spécifiquefr
dc.subjectMatière organiquefr
dc.subjectAgglomération de Montréalfr
dc.subjectAvantagesfr
dc.subjectPerspectives de marchésfr
dc.subjectDiminution sur les ressources naturellesfr
dc.titleUne récupération spécifique du marc de café aurait-elle une plus-value pour la communauté? : cas de l'Île de Montréalfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Francky Carassou
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Francky Carassou