Show simple document record

dc.contributor.advisorRoyer, Donaldfr
dc.contributor.authorLetarte, Jean-Guyfr
dc.date.accessioned2015-09-29T15:08:04Z
dc.date.available2015-09-29T15:08:04Z
dc.date.created1992fr
dc.date.issued1992fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7918
dc.description.abstractLes progrès constants des sports en fauteuil roulant ont amené le besoin d'en connaître davantage sur le V02 max de ces athlètes et de certaines des méthodes utilisées pour l'obtention de ces données. Pour les fins de cette étude, deux modes d'évaluation du V02 max ont été investigués et comparés, soit 1) celui sur rouleau ergométrique et 2) celui du moulinage avec les bras, mais avec le sujet utilisant son fauteuil roulant de compétition. Cinq athlètes d'élite en fauteuil roulant âgés entre 19 et 37 ans ont participé à cette étude selon les deux modes retenus pour ce projet. Différents paramètres physiologiques ont été identifiés et évalués afin de permettre une comparaison adéquate de ces deux modes. À cet effet, la détermination du V02 max et de la VE démontre des valeurs significativement supérieures lors d'un test sur rouleau. Par contre, les deux protocoles utilisés n'amènent pas de différence significative au niveau de la fréquence cardiaque à l'effort. Il est plausible de penser que la spécificité du geste à accomplir lors du test sur rouleau et l'utilisation du fauteuil roulant de compétition demeurent des facteurs à considérer pour justifier une telle différence significativefr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jean-Guy Letartefr
dc.titleComparaison de deux modes d'évaluation de la consommation maximale d'oxygène chez des athlètes d'élite en fauteuil roulantfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineKinanthropologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciences de l'activité physiquefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record