Show simple document record

dc.contributor.advisorThouez, Jean-Pierrefr
dc.contributor.authorMichaud, Christopherfr
dc.date.accessioned2015-09-29T13:54:32Z
dc.date.available2015-09-29T13:54:32Z
dc.date.created1976fr
dc.date.issued1976fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7881
dc.description.abstractLes migrations intra-urbaines constituent un phénomène généralisé, particulièrement en Amérique du Nord. Le travail présenté ici aborde ce phénomène dans un milieu particulier: le milieu suburbain. Il portera essentiellement sur les facteurs influençant le choix d'une localisation résidentielle en milieu suburbain. En distinguant le logement unifamilial du logement multifamilial, nous pouvons saisir les nuances qui résident dans les différents cas spécifiques. Nous admettons, au départ, l’hypothèse que le choix d'un logement n'est pas le fruit du hasard, mais qu’il répond à des attentes précises de la part des ménages. Attente dictée par les groupes d'appartenance de référence, d'âge, de dimension familiale... Celles-ci révèlent les comportements spatiaux en milieu urbain des migrants. L'approche permettra donc d'étudier le mécanisme de la localisation résidentielle en milieu suburbain et d'identifier les caractéristiques de logements souhaités par les ménages intéressés. Enfin de préciser leur processus de recherche.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Christopher Michaudfr
dc.titleLe comportement résidentiel des ménages en milieu suburbain : le cas de Sherbrookefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences géographiquesfr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record