Show simple document record

dc.contributor.advisorBonn, Ferdinandfr
dc.contributor.advisorClavet, Danielfr
dc.contributor.authorLahoussine_Aquedefr
dc.date.accessioned2015-09-29T13:54:18Z
dc.date.available2015-09-29T13:54:18Z
dc.date.created1993fr
dc.date.issued1993fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7869
dc.description.abstractLa mise à jour de la carte topographique à l’échelle du 1/50 000 peut être assurée d’une manière systématique et périodique par les méthodes semi-numérique et numérique à partir des données de télédétection. Dans ce cadre, cette étude vise à évaluer la pertinence de ces deux méthodes pour la mise à jour de ce type de carte à partir des images SPOT aux niveaux de la précision, du contenu, du temps et du coût. La méthode semi-numérique comporte deux cas. Le premier dit “semi-numérique non rigoureuse” est basé sur les images SPOT (panchromatique et multispectrale de 1987) corrigées avec un polynôme du second degré (forme analogique). Le second dit “semi-numérique rigoureuse” utilise l’ortho-image intégrée (forme analogique) produite à partir des mêmes images que le premier cas à l’aide du système de rectification d’images de télédétection “SRIT”. La méthode numérique exploite l’ortho-image intégrée (forme numérique) produite à l’aide du SRIT. La mise à jour de la carte topographique à l’échelle du 1/50 000 de 1979 (Feuillet de Sherbrooke-Coaticook) a été effectuée à partir des données SPOT (panchromatique du 20-06-1987 et multispectrale du 02-08-1987) par ces méthodes. La méthode semi-numérique “non rigoureuse” exploite les images corrigées à l’aide de l’autoprojecteur PROCOM-2 pour extraire les nouveaux éléments topographiques. Ces derniers sont tracés directement sur une copie (acétate) de la carte existante. Une fois [que] tous les changements sont apportés, on obtient la carte mise à jour (forme analogique). La méthode semi-numérique “rigoureuse” utilise l’ortho-image en procédant de la même manière que le cas précédent. La méthode numérique exploite l’ortho-image pour mettre à jour le fichier numérique de représentation “FNR” créé par la numérisation des planches mères de la carte existante. Cette mise à jour s’effectue par l’extraction manuelle à l’écran des détails en superposant le FNR à l’ortho-image. Le FNR ainsi mis à jour est appelé le fichier numérique de position “FNP” (forme numérique). Mis à part les éléments fins et les détails ponctuels, le contenu obtenu par la méthode semi-numérique (dans les deux cas) est comparable à celui obtenu par la méthode numérique. La méthode semi-numérique “non rigoureuse” est rapide (29%) et économique (50%) par rapport à la méthode numérique. Mais avec la précision de 73 m, elle est loin de répondre aux standards de précision de la cartographie à l’échelle du 1/50 000. La méthode semi-numérique “rigoureuse” permet une réduction des délais de 15% et du coût de 29% par rapport à la méthode numérique. La précision de 31 m obtenue n’est pas conforme aux normes de la carte à l’échelle du 1/50 000 “Classe A” (25 m) mais, elle est largement suffisante pour la mise à jour de la “Classe B” (50 m). La méthode numérique s’avère longue et onéreuse par rapport à la méthode semi-numérique. Cependant, elle s’impose par sa précision (14,91 m) qui répond aux tolérances de la carte à l’échelle du 1/50 000 “Classe A”. Dans le cas de la méthode semi-numérique, l’apport de quelques modifications à la logistique (remplacer la table de travail de l’autoprojecteur PROCOM-2 par une table de numérisation et améliorer le grossissement et la mise au point de l’objectif) pourrait sans doute conduire à des résultats meilleurs. La méthode numérique devient plus intéressante une fois la base de données topographiques établie. En effet le délai et le coût seront respectivement réduits d’environ 12% et 30%.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Aquede Lahoussinefr
dc.titleÉvaluation des méthodes semi-numérique et numérique pour la mise à jour de la carte topographique à l’échelle du 1/50 000 à partir des données de télédétectionfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineTélédétectionfr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record