Show simple document record

dc.contributor.advisorGiroux, Laurentfr
dc.contributor.authorBélidor, Rubensfr
dc.date.accessioned2015-09-29T13:53:25Z
dc.date.available2015-09-29T13:53:25Z
dc.date.created1996fr
dc.date.issued1996fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7814
dc.description.abstractLa question de la vérité est celle même du «sens de l'être». Elle devient radicalisée jusque dans son essence fondamentale comme la vérité de !'Essence. Le philosophe appelle essence : ce qui distingue quelque chose en tant que tel. Ainsi, la pensée de l'Être, dont cette question dérive originairement, se conçoit depuis Platon comme «Philosophie» et a reçu plus tard le nom de «Métaphysique». La «Métaphysique» vue de son fondement, pense l'étant en tant qu'étant. Elle est l'interrogation qui dépasse l'étant sur lequel elle questionne afin de le recouvrer comme tel et dans son ensemble pour en actuer le concept. En effet partout où l'on pose la question de ce qu'est l'étant, celui-ci comme tel se tient en vue. La représentation métaphysique doit cette vue à la lumière de l'Être.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Rubens Bélidorfr
dc.titleÀ propos de la problématique de l'Être: l'essence de la vérité et de la liberté humaine chez Heideggerfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePhilosophie et éthiquefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record