Show simple document record

dc.contributor.advisorLe Corff, Yannfr
dc.contributor.authorProulx-Bourque, Catherinefr
dc.date.accessioned2015-09-29T13:30:17Z
dc.date.available2015-09-29T13:30:17Z
dc.date.created2013fr
dc.date.issued2013fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7799
dc.description.abstractLes adultes atteints de troubles de santé mentale se retrouvent souvent dans des situations d'employabilité précaire. En effet, ceux-ci tendent à avoir des difficultés économiques, à être sans emploi, à travailler à temps partiel, ou à changer fréquemment d'emplois. Par contre, lorsqu'ils se retrouvent en emploi, spécialement dans des emplois à long terme avec possibilités d'avancement, ces mêmes adultes tendent à voir leurs symptômes diminuer et leur niveau de vie augmenter. Ils tendent à avoir une meilleure estime d'eux-mêmes, avoir plus de contacts sociaux positifs, ainsi qu'une meilleure qualité de vie. L'accompagnement par une professionnelle ou un professionnel de l'orientation est un moyen reconnu pour permettre aux adultes atteints de troubles mentaux de se trouver un emploi qu'ils pourront garder à long terme. En effet, un accompagnement permet aux adultes de se trouver un emploi dans un milieu qu'ils aiment, d'avoir du support au niveau de l'insertion et de l'adaptation en emploi, ainsi que d'obtenir du soutien à toutes les étapes du processus. Les professionnelles et professionnels, tant en orientation que dans des domaines connexes, ont besoin de bien évaluer leur cliente ou client pour bien comprendre les enjeux de cette dernière ou de ce dernier. De plus, pour leur permettre de bien cibler les forces, besoins et limites d'un client, il s'avère important d'avoir le portrait le plus global possible de l'individu. La méthode d'évaluation multi-informant permet aux professionnelles et professionnels d'évaluer un individu sous plusieurs angles, c'est-à-dire par l'auto-évaluation et par l'évaluation d'une tierce personne. Les outils ASEBA sont développés pour permettre une évaluation d'un individu selon ce procédé. Les outils créés pour les adultes, soit l'Adult Self-Report et l'Adult Behavior Checklist, sont conçus spécialement pour évaluer les troubles mentaux chez l'adulte. Ils ont été traduits et sont utilisés dans plusieurs pays, mais pas en français pour le Canada. Les objectifs de ce mémoire sont de traduire l'Adult Self-Report, puis d'évaluer l'équivalence inter-formes et la cohérence interne de cette traduction. Le devis de recherche utilisé est l'étude méthodologique. Pour effectuer la traduction en français pour le Canada, la méthode de traduction à rebours a été utilisée pour l'évaluation de l'équivalence inter-formes et de la cohérence interne, 252 étudiantes et étudiants bilingues provenant de trois universités canadiennes (Université de Sherbrooke, Université St-Boniface et Université Laurentienne) ont répondu à la version originale et la version traduite du test, et ce, à une ou deux semaines d'intervalle. Le logiciel SPSS a été utilisé pour entrer les données et effectuer les analyses. Pour l'équivalence inter-formes, des tests-t pairés ont été réalisés, ainsi que différentes corrélations. De manière générale, les tests-t pairés n'ont pas démontré de différences significatives entre les moyennes et écart-types des échelles mesurées. De plus, les différences de moyennes sont de très petite taille pour toutes les échelles. Des corrélations de Pearson montrent un degré de correspondance très élevé entre les versions française pour le Canada et originale anglaise. Finalement, des corrélations de Spearman ont été effectuées pour chacune des questions de l'Adult Self-Report pour comparer les réponses des participants entre la version anglaise et la version traduite de l'outil. Les corrélations sont significatives pour la vaste majorité des questions. Pour la cohérence interne, des alphas de Cronbach ont été réalisés pour chacune des échelles de la version traduite de l'Adult Self-Report, ainsi que pour la version originale anglaise. Les alphas de Cronbach obtenus suggèrent une fidélité allant de moyenne à élevée pour toutes les échelles. De plus, les résultats obtenus entre la version traduite en français pour le Canada et la version originale anglaise sont majoritairement similaires, en plus d'être comparable à ceux obtenus par Achenbach et Rescorla (2003) lors de l'établissement des normes de l'outil. Les résultats obtenus dans cette recherche permettent de croire à l'équivalence métrique de la traduction. Ainsi, l'outil pourrait être utilisé par des professionnelles et des professionnels francophones du Canada, bien que des études supplémentaires doivent être menées, notamment auprès d'un échantillon clinique pour valider les seuils.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Catherine Proulx-Bourquefr
dc.titleÉtude sur l'équivalence inter-formes et la cohérence interne de l'adaptation canadienne-française de l'Adult Self-Reportfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineOrientation professionnellefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record