Show simple document record

dc.contributor.advisorDastous, Paul-André
dc.contributor.authorGrenon, Sylviefr
dc.date.accessioned2015-09-25T19:59:43Z
dc.date.available2015-09-25T19:59:43Z
dc.date.created2015fr
dc.date.issued2015-09-25
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7737
dc.description.abstractL’objectif de cet essai est d’analyser la nouvelle version de la norme ISO 14001 : 2015 afin de déterminer si elle répond aux besoins d’une entreprise dans un contexte d’évolution de la pensée du développement durable. Pour permettre d’analyser les impacts que représentent les changements instaurés de la nouvelle version de la norme, Hydro-Québec a été choisi pour l’envergure de son organisation et pour les différents systèmes de gestion environnementale qui sont instaurés au sein de ses activités. De plus, la comparaison avec le programme intitulé Vers le développement minier durable instauré par l’Association Minière du Canada a permis la formulation de recommandations pour améliorer le rendement du système de l’entreprise étudiée. Les grands changements préconisés par cette nouvelle version concernent le renforcement de la notion de performance environnementale, l’engagement plus important de la direction, la nécessité pour l’organisme de dresser une liste des menaces qu’elle encoure, une communication plus efficace grâce à la mise en place d’une stratégie de communication, l’intégration de la pensée « cycle de vie » dans l’acquisition de bien et lors de la planification des projets, l’intégration des parties intéressées au processus d’amélioration du système de management environnemental. Outre ces nouvelles exigences de la norme, les définitions ont été grandement modifiées ainsi que la structure High Level Structure ou en français « structure de niveau supérieur », qui représente la standardisation de la rédaction des futures normes ISO des systèmes de management. Les recommandations présentées dans cet essai facilitent la mise en place de la nouvelle version afin de répondre aux nouvelles exigences dans le contexte d’affaires de l’entreprise étudiée. Ainsi, il est recommandé de créer un système de gestion environnementale « centralisé », d’analyser de manière globale les risques liés aux menaces et opportunités qui doivent être intégrés au système, de créer une table permanente de concertation avec les parties intéressées et, finalement, d’instaurer un programme de performance. En conclusion, au-delà de l’étude de cas qui a été réalisée, cet essai sera certainement utile aux organisations qui désirent comprendre les nouvelles exigences de la norme ISO 14001 : 2015. En espérant qu’avec cette version, le système selon la norme ISO 14001 sera moins considéré comme un boulet aux affaires courantes, mais comme une partie intégrante de l’organisation, en plus de permettre d’intégrer les enjeux du développement durable au sein de sa stratégie.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Sylvie Grenonfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectISO 14001 : 2015fr
dc.subjectSystème de gestion environnementalefr
dc.subjectDéveloppement durablefr
dc.subjectPerformance environnementalefr
dc.subjectPartie prenante ou intéresséefr
dc.subjectCommunicationfr
dc.subjectRisquefr
dc.subjectIndicateur de performancefr
dc.titleISO 14001 : 2015 : les impacts de la révision sur une entreprise québéçoisefr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Sylvie Grenon
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Sylvie Grenon