Show simple document record

dc.contributor.advisorTrudel, Marcelfr
dc.contributor.authorChiosa, Cristianefr
dc.date.accessioned2015-09-09T17:42:40Z
dc.date.available2015-09-09T17:42:40Z
dc.date.created2007fr
dc.date.issued2007fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7629
dc.description.abstractCurieusement, les troubles intériorisés ont été nettement moins étudiés que les problèmes d'externalisation, mais la recherche sur les troubles anxieux suggère néanmoins que la présence de ces phénomènes à la période scolaire constitue un facteur de risque menant au développement de certaines difficultés psychosociales et des formes de psychopathologie durant l'enfance ou l'adolescence (Dadds et al., 1996). Parmi les troubles anxieux retrouvés à l'enfance, ce travail abordera le trouble d'anxiété de séparation (TAS), principalement caractérisé par une perturbation des interactions entre l'enfant et ses figures principales d'attachement. Étant donné la nature relationnelle de ce trouble, une perspective transactionnelle sera privilégiée afin de mieux comprendre le processus impliqué dans le développement du T.A.S. Le modèle de Manassis et Bradley (1994) fût une source d'inspiration pour la présente étude puisqu'il met l'emphase sur la théorie de l'attachement pour expliquer l'appartition de troubles anxieux. En s'inspirant de ce modèle, une recension des écrits portera principalement sur l'influence des relations d'attachement parent-enfant et leurs implications dans le développement du TAS. Comme la majorité des recherches portent sur l'ensemble des troubles anxieux, il est difficile d'isoler les facteurs de risque associés aux relations parent-enfant spécifiques pour le TAS. Cette étude tentera donc d'expliquer en quoi certaines recherches peuvent nous éclairer plus particulièrement sur les origines et le processus de développement du TAS. Du point de vue de l'intervention, il s'agit de connaître les facteurs de risque qui président le développement du TAS afin de poser les bases d'interventions préventives et curatives efficaces auprès de cette population. L'objectif de ce travail est également de soumettre des programmes jugés efficaces dans le domaine à une évaluation critique et d'y apporter des recommendations.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Cristiana Chiosafr
dc.subjectAngoisse de séparationfr
dc.subjectAttachement chez l'enfantfr
dc.subjectPsychopédagogiefr
dc.subjectAutonomisationfr
dc.titleL'anxiété de séparation et les relations d'attachement : théories, connaissances empiriques et interventions psychosociales.fr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplinePsychoéducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Éd.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record