Show simple document record

dc.contributor.advisorMercier, Henrifr
dc.contributor.authorLarouche, Marie-Claudefr
dc.date.accessioned2015-09-09T17:42:37Z
dc.date.available2015-09-09T17:42:37Z
dc.date.created2007fr
dc.date.issued2007fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7622
dc.description.abstractLa première partie de cet essai s'intéresse à distinguer l'agressivité de la violence. Les manifestations seront donc étudiées en regard d'une distinction entre un comportement agressif et un comportement violent où il y a une intention d'accaparer illégalement des biens ou de nuire aux personnes. Le premier objectif poursuivit par cet essai est de mettre en évidente la fonction normative de l'agressivité pour ensuite comprendre comment et pourquoi, pour certaines personnes, elle devient pathologique et donc violence. Cette distinction s'avère nécessaire pour conclure à des actes violents qu'ils soient manifestés de façon physique, verbale, psychologique ou économique. Ensuite, la problématique à l'étude, les comportements violents des adolescents envers leurs parents, sera documentée en regard des différentes théories explicatives. Une attention particulière sera portée aux enjeux développementaux de la période de vie qu'est l'adolescence, des formes que peut prendre la violence, des ses déclencheurs et ce, en tenant compte des caractéristiques individuelles, du milieu familial et de l'approche écosystémique. Dans un deuxième chapitre nous nous intéressons aux modèles d'intervention. Nous ferons d'abord état des programmes et stratégies d'intervention existants et de leur efficacité selon qu'ils s'adressent à une expression d'agressivité ou de violence d'un adolescent ou encore qu'ils visent les déficits que la problématique comporte. Nous ferons ressortir qu'aucun programme recensé n'intervient spécifiquement sur la problématique de la violence des adolescents envers leurs parents, que les modèles recensés s'adressent de façon générale aux déficits comportementaux et relationnels ou, encore, sont dirigés contre la violence sans pour autant que celle-ci s'exerce envers les parents. De plus, nous ferons ressortir que dans les programmes proposés aux jeunes et à leurs familles la plupart n'évaluent pas l'origine de cette violence et ne tiennent pas compte des déclencheurs ce qui conduit à la proposition d'intervention qui se révèle être incomplète.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marie-Claude Larouchefr
dc.subjectViolence chez l'adolescentfr
dc.subjectParents et adolescentsfr
dc.subjectPsychopédagogiefr
dc.titleLes comportements violents des adolescents envers leur parent : Conception différentielle et regard critique sur les modèles d'intervention.fr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplinePsychoéducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Éd.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record