Show simple document record

dc.contributor.advisorDescôteaux, Jean
dc.contributor.advisorCharbonneau, Claude
dc.contributor.authorGoulet, Carolinefr
dc.date.accessioned2015-09-03T20:35:11Z
dc.date.available2015-09-03T20:35:11Z
dc.date.created2015fr
dc.date.issued2015-09-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7600
dc.description.abstractLes grandes centrales syndicales au Québec se préoccupent de plus en plus de la représentativité des membres des communautés ethnoculturelles au sein de leur syndicats locaux et de leurs diverses instances, qu’il s’agisse de personnes nouvellement arrivées ou établies ici depuis plusieurs années, voire plusieurs générations. La participation syndicale, que l’on peut définir comme étant une manifestation comportementale mesurable d’un engagement psychologique à l’égard du syndicat, trouve sa source dans différentes motivations. Ainsi, plusieurs facteurs pouvant expliquer le niveau de participation syndicale ont été identifiés au fil de multiples recherches, et ce, depuis les années 1950. Avec l’apport de deux fédérations de la Confédération des syndicats nationaux, le présent projet a pour objectifs de vérifier s’il existe une disparité entre les niveaux de participation syndicale des Québécois d’origine et celle des membres des communautés culturelles, puis d'identifier l’influence de certains facteurs sur la participation syndicale de travailleurs et travailleuses, principalement pour les personnes issues des communautés culturelles. Pour ce faire, une enquête par questionnaire a été réalisée afin de vérifier, à l’aide de Tests t, les niveaux respectifs de participation chez des membres des communautés culturelles (n = 39) et chez des personnes québécoises d’origine (n = 78). Aucune différence significative n’a été trouvée entre les groupes en ce qui concerne le niveau de participation syndicale. Ensuite, des analyses de régression multiple ont permis de vérifier si l’influence de certaines variables sur la participation syndicale était similaire pour les deux groupes. Les facteurs pour lesquels une influence a été démontrée sont l’Instrumentalité, la Socialisation et la Responsabilité. Ceux-ci exercent donc une influence sur la participation syndicale à la fois chez les Québécois d’origine et chez les membres des communautés culturelles.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Caroline Gouletfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectParticipation syndicalefr
dc.subjectCommunautés culturellesfr
dc.subjectImmigrationfr
dc.titleFacteurs d’influence de la participation syndicale chez des membres des communautés culturellesfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Caroline Goulet
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Caroline Goulet