Show simple document record

Other titre : Effect of texture-modified food to prevent malnutrition resulting from dysphagia among elderly dysphagic residents living in a residential longterm care facility: A randomized clinical trial

dc.contributor.advisorPayette, Hélène
dc.contributor.advisorGagnon, Cynthia
dc.contributor.authorCôté, Claudiafr
dc.date.accessioned2015-08-25T14:58:50Z
dc.date.available2015-08-25T14:58:50Z
dc.date.created2015fr
dc.date.issued2015-08-25
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7570
dc.description.abstractRésumé : La dénutrition subséquente à la dysphagie chez les résidents en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) est un problème majeur en raison de ses conséquences délétères, de sa prévalence élevée et de ses multiples facteurs de risque. La principale intervention nutritionnelle chez cette clientèle est de faciliter l’alimentation avec un régime de textures adaptées (ex. : purée, hachée). Cependant, des taux élevés de dénutrition sont constatés, malgré les interventions. La production d’aliments à textures adaptées, souvent réalisée en institution, comporte de nombreux défis (qualités organoleptiques, valeur nutritive, textures) alors que les produits commerciaux peuvent présenter plusieurs avantages. Les aliments Épikura© se distinguent avec des valeurs nutritives standardisées, des textures mesurées et un aspect visuel amélioré, en plus d’une efficacité clinique montrée lors d’une étude pilote. Le manque de données probantes dans le domaine a inspiré l’idée d’évaluer l’effet des aliments Épikura© sur les apports nutritionnels et le poids de résidents dysphagiques en CHSLD. Pour ce faire, nous avons réalisé un essai clinique randomisé. Les participants ont reçu, de façon aléatoire, les aliments Épikura© (groupe expérimental) ou les aliments à textures adaptées institutionnels (groupe témoin) pendant 20 semaines. Dû à des contraintes organisationnelles et à la fragilité de la clientèle, la taille d’échantillon optimale (n calculé = 48) n’a pu être atteinte (n réel = 17). Une augmentation significative des apports énergétiques, glucidiques et lipidiques (p < 0,05) a tout de même été observée dans le groupe expérimental (n = 7), en comparaison avec le groupe témoin (n = 10). Les participants des deux groupes ont conservé un poids stable, toutefois une tendance à la baisse a été observée dans le groupe témoin. Nos résultats montrent que les aliments Épikura© ont le potentiel d’améliorer les apports énergétiques et nutritionnels chez les résidents dysphagiques en CHSLD. De plus, l’étude souligne les défis méthodologiques reliés à la recherche en milieu clinique et d’hébergement et met en évidence les perspectives de la recherche dans le domaine des aliments à textures adaptées.fr
dc.description.abstractAbstract : Malnutrition resulting from dysphagia among older adults living in a residential longterm care (LTC) facility is a major concern as regards its high prevalence, multiple risk factors and severe consequences. The main intervention among this clientele is to provide a texture-modified diet in order to facilitate feeding. However, despite interventions, high prevalence of malnutrition is observed. In-house production of texture-modified foods is common and challenging (organoleptic qualities, nutritional value, texture) whereas commercial products can provide several advantages. Epikura© foods distinguished itself by its standardized nutritional values, rheological measures and improved visual aspect, in addition to a clinical efficacy shown in a previous pilot study. The goal of this study is to assess the effect of Epikura© foods on nutritional intakes and weight of dysphagic residents of LTC facility. A randomized clinical trial was conducted where participants were randomly allocated to receive either Epikura© foods (experimental group) or in-house texture-modified foods (control group) during 20 weeks. Due to organizational constraints and the frailty of this clientele, optimal sample size (calculated n = 48) could not be reached (actual n = 17). Significant increase in energy, carbohydrates and lipids intakes (p < 0.05) has nevertheless been oberved in the experimental group (n = 7), in comparison with the control group (n = 10). Participants of both groups maintain a stable weight, although the control group experienced a downward trend. Our results showed that Epikura© foods have the potential to improve nutritional intakes among dysphagic residents of LTC facility. Moreover, this study highlights methodological challenges of conducting research in a clinical setting and emphasizes new research opportunities in the area of texture-modified foods.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Claudia Côtéfr
dc.subjectDénutritionfr
dc.subjectDysphagiefr
dc.subjectDéglutitionfr
dc.subjectAliments à textures adaptéesfr
dc.subjectCentres d'hébergementfr
dc.subjectPersonnes âgéesfr
dc.subjectPoidsfr
dc.subjectApports nutritionnelsfr
dc.subjectMalnutritionfr
dc.subjectDysphagiafr
dc.subjectDeglutitionfr
dc.subjectTexture-modified foodfr
dc.subjectLongterm care facilityfr
dc.subjectElderlyfr
dc.subjectWeightfr
dc.subjectNutritional intakesfr
dc.titleEffet d'une nourriture à textures adaptées pour contrer la dénutrition chez des patients âgés dysphagiques en centre d'hébergement et de soins de longue durée : Un essai clinique randomiséfr
dc.title.alternativeEffect of texture-modified food to prevent malnutrition resulting from dysphagia among elderly dysphagic residents living in a residential longterm care facility: A randomized clinical trialfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record