Show simple document record

dc.contributor.advisorDurif, Fabienfr
dc.contributor.authorYelle, Joséefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:07:12Z
dc.date.available2015-07-21T20:07:12Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7512
dc.description.abstractL'objectif de cet essai est de proposer un modèle d'application du marketing sociocommunautaire pour l'augmentation des taux de détournement des matières résiduelles de l'enfouissement. Les objectifs ambitieux du Plan d'action 2011-2015 de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles renvoient à la nécessité de mettre en place des stratégies efficaces qui amèneront les générateurs de matières résiduelles à adopter des comportements plus durables. Les campagnes traditionnelles d'information, de sensibilisation et d'éducation ne suffisent plus pour atteindre de meilleurs taux de récupération, par surcroît, dans un contexte de bannissement de l'enfouissement de la matière organique. Le marketing sociocommunautaire, qui s'inspire de la psychologie, mise sur l'identification des obstacles aux comportements souhaités et sur la démonstration de ces derniers directement auprès du public cible. Les avantages de cette approche se manifestent à travers le succès de nombreux programmes environnementaux, dont la gestion des matières résiduelles, de communautés nord-américaines, australiennes et britanniques. La collaboration des parties prenantes, le choix d'outils efficaces, le recours aux projets pilotes ainsi que l'évaluation et le suivi des programmes sont au coeur de la réussite de cette technique. Le modèle de marketing sociocommunautaire proposé est destiné au secteur municipal et peut servir de levier d'adoption de comportements de récupération et de valorisation. Les principales recommandations présentées dans cet essai consistent à cibler le profil type du consommateur responsable en vue de la diffusion sociale des comportements souhaités, à développer les infrastructures adéquates en lien avec les objectifs de récupération, à obtenir l'engagement des individus à chaque contact direct ainsi qu'à mettre en place la réglementation municipale en appui aux programmes de récupération. Par ailleurs, il est souhaitable d'augmenter l'offre d'infrastructures de récupération dans les lieux publics et d'élaborer une vision stratégique à long terme pour la gestion des matières résiduelles surtout dans les grands centres urbains.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Josée Yellefr
dc.subjectComportement durablefr
dc.subjectConsommation responsablefr
dc.subjectGestion des matières résiduellesfr
dc.subjectMarketing sociocommunautairefr
dc.subjectComportement de récupérationfr
dc.subjectTaux de récupérationfr
dc.subjectInformationfr
dc.subjectSensibilisationfr
dc.subjectÉducationfr
dc.titleAugmenter les taux de détournement de l’enfouissement des matières résiduelles : l’application du marketing sociocommunautairefr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record