Show simple document record

dc.contributor.advisorSimard, Louisfr
dc.contributor.authorVallière, Myriamfr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:07:03Z
dc.date.available2015-07-21T20:07:03Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7493
dc.description.abstractDepuis plus d’un siècle, le développement économique du Québec passe sans contredit par la valorisation de son potentiel hydraulique. Plusieurs politiques énergétiques ont misé sur le développement de projets hydroélectriques de petite envergure afin d’offrir un levier de développement aux communautés dévitalisées des régions du Québec. Or, la filière de la petite hydraulique a successivement connu des fortes mobilisations opposées à ce mode de développement, perçu comme une menace à l’intégrité environnementale des rivières et au patrimoine culturel du Québec, particulièrement dans le contexte de surplus énergétiques auquel fait face la province. Le débat public auquel sont confrontés les projets de minicentrales depuis les balbutiements de la filière comporte des dimensions locales et nationales, lesquelles sont mises en évidence par les acteurs impliqués dans les processus participatifs prévus par la procédure d’évaluation environnementale de ces projets. Parce que cette dernière est indissociable de son inscription territoriale, l’articulation des échelles locale, régionale et nationale de planification territoriale pose la question de l’échelle de participation servant de cadre au débat public. L’objectif de l’essai proposé est donc d’explorer l’influence de l’échelle de la participation publique pour favoriser l’acceptabilité sociale des minicentrales. L’étude du cas de projet de mise en valeur hydroélectrique sur la rivière Ouiatchouan à Val-Jalbert permet d’aborder cette question sous l’angle particulier de la conciliation des intérêts locaux et nationaux quant à ces projets en analysant la façon dont les rapports de force entre les acteurs contribuent à la construction de l’acceptabilité sociale du projet. Cette analyse supporte la formulation de recommandations et de pistes stratégiques pour faciliter l’arrimage des dynamiques locales et nationales dans le développement de projets énergétiques du Québec.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Myriam Vallièrefr
dc.subjectParticipation publiquefr
dc.subjectAcceptabilité socialefr
dc.subjectGouvernance territorialefr
dc.subjectÉnergiefr
dc.subjectAménagement du territoirefr
dc.subjectVal-Jalbertfr
dc.subjectMinicentrale hydroélectriquefr
dc.subjectPetite hydrauliquefr
dc.titleMinicentrale hydroélectrique de Val-Jalbert : influence de l’échelle de participation publique et acceptabilité socialefr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record