Show simple document record

dc.contributor.advisorTremblay, Frédéricfr
dc.contributor.authorSt-Pierre, Simonfr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:06:53Z
dc.date.available2015-07-21T20:06:53Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7469
dc.description.abstractLa plantation d’arbres en milieu urbain permet d’atténuer l’impact environnemental de l’urbanisation. L’écosystème urbain peut en effet bénéficier de services écologiques arboricoles qui permettent de régulariser le débit hydrique, d?améliorer la qualité de l?eau, d?augmenter la biodiversité, de séquestrer le carbone, de réduire le bruit, d?améliorer la qualité de l?air et d?atténuer les îlots de chaleur. Entre 2006 et 2009, la ville de Gatineau a mis en oeuvre un programme de plantation dont l?objectif était de procéder au verdissement, à l?embellissement et à l?amélioration du milieu de vie des citoyens de la ville de Gatineau par l?ajout de 100 000 arbres au cours du premier mandat du maire Marc Bureau. À échéance, le programme a largement atteint son objectif en termes d?arbres plantés. Le bilan du programme effectué par le Service de l?environnement de la municipalité comporte cependant peu de renseignements sur la performance environnementale du programme. Par ailleurs, les conclusions du bilan ne s?appuient aucunement sur les réalisations concrètes du programme; aucun site n?a fait l?objet d?une inspection post plantation. L?objectif de ce travail est de mesurer les gains environnementaux découlant du programme 100 000 arbres de la ville de Gatineau et de formuler des recommandations pour optimiser ces gains. L?étude de la documentation afférente au programme et l?analyse des résultats observés sur un échantillon de sites démontrent que les gains environnementaux sont principalement limités par le faible taux de survie et par des lacunes à l?égard du positionnement relatif des arbres aux structures urbaines. Pour optimiser ces gains, il est proposé d?effectuer un entretien et un suivi adéquat des plants, de déterminer les objectifs en termes de bénéfices mesurables et de sélectionner les projets de plantation en fonction de problèmes environnementaux précis. Les recommandations concrètes formulées en ce sens incluent l?élaboration d?un plan d?intervention environnemental arboricole, la mise sur pied d?un groupe de travail municipal multidisciplinaire, l?intégration de l?entretien et du suivi dans tous les projets, l?évaluation des bénéfices arboricoles à l?aide de logiciels de modélisation et l?élaboration d?un inventaire arboricole.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Simon St-Pierrefr
dc.subject"Gatineaufr
dc.subjectMunicipalfr
dc.subjectPlantation d?arbresfr
dc.subjectServices écologiquesfr
dc.subjectGains environnementauxfr
dc.subjectOptimisation"fr
dc.titleÉvaluation et optimisation des gains environnementaux découlant d'un programme municipal de plantation d'arbresfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record