Show simple document record

dc.contributor.advisorPelletier, Jean-Pierrefr
dc.contributor.authorSimard, Marie-Èvefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:06:49Z
dc.date.available2015-07-21T20:06:49Z
dc.date.created2013fr
dc.date.issued2013fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7460
dc.description.abstractDes mesures de protection sont intégrées au processus d’évaluation environnementale de certaines activités prévues au Plan Nord. L’objectif principal de cet essai est de déterminer si ces activités généreront des impacts sur l’avifaune côtière malgré les mesures de protection et dans l’affirmative, de trouver des façons de les contrôler ou de les minimiser. Le Québec nordique est peu documenté quant à son écologie et quant aux relations trophiques qu’on y trouve. Cependant, les centaines d’espèces d’oiseaux qui fréquentent les sites d’intérêt pour la conservation des espèces et les lieux de refuges d’oiseaux migrateurs traduisent une diversité faunique non négligeable. L’hypothèse de cet essai est que ces espèces seront vraisemblablement perturbées par les activités générées par chacune des interventions d’exploitation minière, d’aménagement hydroélectrique ou par les impacts cumulatifs générés sur le territoire. Quelles améliorations faudrait-il apporter aux outils existants pour assurer la protection des espèces d’oiseaux sur le territoire nordique québécois? L’essai permet de colliger et d’analyser les plans de conservation et les plans de gestion des espèces menacées ainsi que les plans de rétablissement des espèces préoccupantes et d’identifier les défis à relever pour maintenir le niveau actuel des espèces. L’analyse des cinq mesures de protection proposées dans les évaluations environnementales des projets à tenir compte des objectifs et des recommandations des plans a permis de conclure que quatre d’entre elles étaient inefficaces et qu’elles nécessitaient des améliorations. L’analyse a également permis de cibler les suivis environnementaux et de conclure que s’ils étaient élaborés en prenant comme référence les plans de conservation, les projets pourraient s’avérer positifs pour l’avifaune et les écosystèmes dans la mesure où les suivis contribueraient à l’amélioration des connaissances. Parmi les recommandations proposées, notons les améliorations à apporter aux objets et aux protocoles du suivi environnemental, à la gestion des Zones importantes pour la conservation des oiseaux et à la contribution des bénévoles aux différents projets de collecte de données et de surveillance des sites.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marie-Ève Simardfr
dc.subjectPlan Nordfr
dc.subjectAvifaunefr
dc.subjectHabitat côtierfr
dc.subjectHabitat protégéfr
dc.subjectEspèce protégéefr
dc.subjectZICOfr
dc.subjectActivité minièrefr
dc.subjectImpactfr
dc.subjectÉIEfr
dc.subjectÉvaluation environnementalefr
dc.subjectMesure de protectionfr
dc.titleCadre de référence à l’évaluation des impacts des activités du développement du Nord sur les habitats côtiers utilisés par les oiseaux migrateursfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record