Show simple document record

dc.contributor.advisorBergeron, Jean-Mariefr
dc.contributor.authorSerra, Laurencefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:06:48Z
dc.date.available2015-07-21T20:06:48Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7458
dc.description.abstractL’approvisionnement énergétique mondial émet plus du quart des émissions globales de gaz à effet de serre. Les prix élevés des combustibles fossiles et les préoccupations reliées aux changements climatiques imposent de revoir les modes de production d’énergie actuels. Depuis quelques années, les communautés dépendant entièrement des produits pétroliers, notamment celles isolées du Nord canadien souhaitent intégrer les énergies renouvelables dans leur production énergétique. Au cours des dernières années, certains projets d’implantation d’énergie renouvelable ont vu le jour dans les régions nordiques canadiennes, en Alaska et en Europe du Nord. L’étude et l’analyse de ces projets mettent en évidence les principales barrières auxquelles les gestionnaires de projet et les promoteurs doivent faire face. Les communautés canadiennes sont dispersées sur de grandes distances et éloignées les unes par rapport aux autres, influençant les coûts et la logistique de construction, sans parler du manque flagrant d’investissement dans le domaine des énergies vertes. En fonction des difficultés énumérées, le but de cet essai est de présenter des recommandations générales sous forme de discussion et d’idées afin d’alimenter la réflexion. Les communautés sont grandement encouragées à se doter d’une stratégie énergétique afin de préciser leurs besoins actuels et futurs, puis de proposer des alternatives réalistes et adaptées à chaque situation. Au fil des recherches et des lectures, il s’est avéré que l’implantation des technologies d’énergie renouvelable était à bien des égards très complexe. Toujours dans une optique de réduction de l’utilisation des produits pétroliers, il est fortement encouragé de mettre en place, dans un premier temps, des mesures d’efficacité énergétique et d’encourager, par la suite la mise en place d’une technologie d’énergie renouvelable peu coûteuse, ayant un retour sur l’investissement rapide et étant facilement adaptable aux conditions extrêmes des régions nordiques.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Laurence Serrafr
dc.subjectÉnergies renouvelablesfr
dc.subjectRégions nordiques canadiennesfr
dc.subjectProduits pétroliersfr
dc.subjectÉoliennesfr
dc.subjectHydroélectricitéfr
dc.subjectÉnergie solairefr
dc.subjectGéothermiefr
dc.subjectEfficacité énergétiquefr
dc.titleBarrières à l'implantation de projets d'énergie renouvelable dans les communautés hors réseau des régions nordiques canadiennesfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record