Show simple document record

dc.contributor.advisorComeau, Jean-Françoisfr
dc.contributor.authorRodrigue, Genevièvefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:06:38Z
dc.date.available2015-07-21T20:06:38Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7437
dc.description.abstractLa Beauce-Sud est une des régions rurales du Québec où le transport collectif est problématique. À la suite de l’analyse de la situation dans la région, il est constaté qu’il existe déjà un réseau de transport collectif, mais que celui-ci est insuffisant pour répondre aux besoins des citoyens et qu’il peut être amélioré dans le but de mieux respecter les principes du développement durable. Néanmoins, certains défis de taille doivent être relevés en milieu rural pour implanter un service durable de transport collectif. Ces défis sont rencontrés aux niveaux des ressources financières limitées, des élus municipaux peu informés, de la résistance culturelle à utiliser un service de transport collectif, de la connaissance suffisante des besoins en mobilité et, enfin, de la densité des populations. Aussi, l’objectif général de cet essai est l’évaluation du potentiel d'implantation d'un système de transport collectif rural en Beauce-Sud, et ce, comme pas vers le développement durable. Trois objectifs spécifiques sont proposés : documenter les options de transport collectif rural en oeuvre sur le territoire québécois, analyser de manière comparative les différentes options s’offrant à la Beauce-Sud ainsi que formuler des recommandations et établir un plan de mise en oeuvre du système de transport collectif le mieux approprié. L’analyse comparative des options de transport collectif favorise l’utilisation d’un système multimodal en Beauce-Sud. La première phase d’implantation devrait être centrée sur une plateforme de covoiturage qui viserait à répondre aux besoins en déplacement des travailleurs et étudiants de même qu’à réduire le nombre de voitures sur les routes. En deuxième phase, un service de taxi collectif implanté à l’échelle de la Beauce-Sud permettrait aux ainés et personnes sans emploi de se déplacer pour leurs besoins d’accès aux divers services de santé, communautaires et commerciaux. Somme toute, le transport collectif est possible en Beauce-Sud et peut être amélioré principalement par un plan de communication efficace qui augmenterait la participation des citoyens. Au final, la mobilité des résidents de la Beauce-Sud serait amendée tout en respectant davantage les principes québécois du développement durable.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Geneviève Rodriguefr
dc.subjectTransport collectiffr
dc.subjectRuralfr
dc.subjectBeaucefr
dc.subjectEtcheminsfr
dc.subjectCovoituragefr
dc.subjectTaxibusfr
dc.subjectMultimodalfr
dc.subjectAutobusfr
dc.subjectDéveloppement durablefr
dc.titleÉvaluer le potentiel d'implantation d'un système de transport collectif rural en beauce-sud: un pas vers le développement durablefr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record