Show simple document record

dc.contributor.advisorBergeron, Jean-Mariefr
dc.contributor.authorRobert, Catherinefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:06:34Z
dc.date.available2015-07-21T20:06:34Z
dc.date.created2010fr
dc.date.issued2010fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7428
dc.description.abstractL’automatisme quant à l’utilisation de la voiture a provoqué un manque d’espaces de stationnement au Cégep de l’Outaouais. Les membres du personnel, autant que les étudiants, utilisent l’automobile plus que tout autre mode de transport comme moyen de déplacement. L’augmentation du nombre d’espaces de stationnement a des répercutions au niveau environnemental, social et économique et ne constitue donc pas une solution durable. Comment un plan de transport doit-il être développé afin d’être durable? Des solutions doivent être mises en place afin d’encourager les modes de transport qui sont, dans l’ordre d’importance en durabilité, la marche, le vélo, le transport en commun, le covoiturage ainsi que la voiture. La mise en place du plan de transport devrait se faire sous forme de cycle continu et nécessitera un suivi à l’aide d’indicateurs.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Catherine Robertfr
dc.subjectTransport durablefr
dc.subjectTransport en communfr
dc.subjectTransport actiffr
dc.subjectStationnementfr
dc.subjectÉtalement urbainfr
dc.subjectPollution atmosphériquefr
dc.subjectExternalitéfr
dc.subjectDéplacementfr
dc.subjectUtilisation de la voiturefr
dc.titlePlan de transport durable pour le cégep de l'Outaouaisfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record