Show simple document record

dc.contributor.advisorOrtiz Quijano, Maria Del Rosariofr
dc.contributor.authorPerreault, Myriamfr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:06:12Z
dc.date.available2015-07-21T20:06:12Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7383
dc.description.abstractLa Chine connaît depuis les dernières décennies une croissance économique fulgurante la plaçant au deuxième rang des économies mondiales depuis 2010. Le Parti Communiste Chinois travaille à harmoniser ce développement économique avec les valeurs environnementales, mais cette mission s’avère encore ardue : la fragilité du système de gouvernance environnementale en est actuellement la preuve. Étant l’un des pays les plus riches en termes de biodiversité au monde, la Chine doit relever les défis de protection environnementale afin de limiter la perte à laquelle cette richesse biologique est actuellement confrontée. La place qu’occupent les aires protégées en Chine apparaît ainsi comme un instrument essentiel, entre autres, pour favoriser la conservation de la biodiversité ainsi que le développement local des populations rurales du pays. Il sera ainsi question dans cet essai d’offrir une analyse des contradictions entre mesures de protection de la biodiversité et développement économique en Chine afin d’y présenter les mesures les plus efficaces pour favoriser les efforts de conservation et le développement local. Plus précisément, cet essai permettra d’exposer l’état actuel de la biodiversité en Chine ainsi que de présenter les impacts anthropiques qui contribuent à sa dégradation et à sa perte. Par ailleurs, une présentation des quatre modèles de gestion des aires protégées est effectuée afin de pouvoir ensuite comparer l’efficacité réelle de ces divers modes de gestion en Chine. Les obstacles et conditions-cadres pour assurer une gestion durable des aires protégées seront par ailleurs présentés afin de pouvoir émettre des recommandations pour permettre d’améliorer la condition actuelle des populations locales et de la biodiversité en Chine. Les recommandations émises concernent entre autres cas les sphères sociales, environnementales, politiques, institutionnelles et économiques. Pour conclure, cet essai confirme l’urgence d’agir en ce qui a trait à la conservation de la biodiversité afin de limiter sa perte ainsi que d’offrir aux communautés actuelles et futures, un milieu de vie sain et un niveau de développement adéquat.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Myriam Perreaultfr
dc.subjectAires protégéesfr
dc.subjectBiodiversitéfr
dc.subjectChinefr
dc.subjectCommunautésfr
dc.subjectConservationfr
dc.subjectCroissance économiquefr
dc.subjectDéveloppement localfr
dc.subjectGestion des aires protégéesfr
dc.subjectParticipationfr
dc.titleCompatibilité entre biodiversité et croissance économique en Chine : est-ce possible?fr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record