Show simple document record

dc.contributor.advisorBergeron, Jean-Mariefr
dc.contributor.authorOuellet, Alexandrefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:06:02Z
dc.date.available2015-07-21T20:06:02Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7355
dc.description.abstractL'agrile du frêne (Agrilus planipennis) est un insecte exotique envahissant d'origine asiatique s'attaquant à toutes les espèces de frênes jusqu'à en causer la mort en quelques années. Ce ravageur a été détecté pour la première fois en 2002 dans le sud de l'Ontario et en 2008 dans la ville de Carignan au Québec. Depuis son introduction en Amérique du Nord, cet insecte a causé la mort de plusieurs millions de frênes autant en milieu urbain que forestier. Toutefois, c'est en milieu urbain que les pertes économiques sont les plus importantes, notamment en raison de l'abondance de frênes retrouvée. Ainsi, pour limiter les dégâts, les municipalités doivent impérativement élaborer un plan de gestion pour lutter contre cet insecte. L'objectif principal de cet essai est de mettre au point un outil de gestion régionale de l'agrile du frêne suffisamment flexible pour être en mesure de s'adapter à l'émergence de nouvelles connaissances scientifiques et d'initiatives gouvernementales. Cet outil a été développé afin qu'il puisse être utilisé par une organisation dont le mandat couvre l'ensemble du territoire de la province de Québec. Plus précisément, il vise à structurer l'approche de sensibilisation et d'aide technique auprès des municipalités en fonction de leur proximité avec les foyers d'infestation connus. Pour arriver à développer cette méthode de gestion, il est important de comprendre le contexte de la gouvernance canadienne et québécoise envers les espèces exotiques envahissantes et plus spécifiquement celui entourant l'agrile du frêne. Puis, il est nécessaire de connaître les grandes étapes qu'un plan de gestion de l'agrile en milieu urbain doit contenir : inventaire d'arbres, activités de dépistage, traitement de frênes à l'insecticide, abattage stratégique et un plan de communication auprès de la population. Puisqu'aucun moyen efficace d'éradication de l'agrile du frêne n'a encore été mis au point, l'approche à préconiser est celle visant à contrôler et ralentir la progression du ravageur. À cet effet, l'approche Slow Ash Mortality constitue la meilleure alternative de gestion de l'insecte. L'application de cette approche en milieu urbain consiste à gérer l'agrile par foyer d'infestation et à traiter un maximum de frênes à l'insecticide. Cependant, le manque d'implication du Gouvernement du Québec en matière de gestion des espèces exotiques envahissantes et particulièrement dans le cas de l'agrile du frêne représente un obstacle à la bonne gestion du ravageur sur le territoire. Ainsi, une meilleure collaboration des différents ministères concernés faciliterait l'utilisation de l'outil développé dans le présent travail.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Alexandre Ouelletfr
dc.subjectAgrile du frênefr
dc.subjectAgrilus planipennisfr
dc.subjectEspèce exotique envahissantefr
dc.subjectGestion intégréefr
dc.subjectDépistagefr
dc.subjectAbattagefr
dc.subjectInventairefr
dc.subjectInsecticidefr
dc.subjectSLow Ash Mortalityfr
dc.subjectMunicipalitéfr
dc.titleLa gestion durable de l’agrile du frêne en milieu urbainfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record