Show simple document record

dc.contributor.advisorBourassa, Yvesfr
dc.contributor.authorMassicotte, Evefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:05:50Z
dc.date.available2015-07-21T20:05:50Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7327
dc.description.abstractL’Évaluation des écosystèmes pour le millénaire, un document international relatif à la relation entre l’économie et l’environnement, énonce que l’intégrité des écosystèmes est notamment menacée par les activités humaines et que depuis cinquante ans, la biodiversité connaît un déclin global considérable. Or, ces écosystèmes fournissent des biens et services écologiques indispensables au bien-être de l’Homme, mais qui sont tenus pour acquis, car considérés comme étant gratuits. Ces derniers sont souvent négligés dans les prises de décision notamment faute d’avoir une valeur économique, ce qui peut engendrer une dégradation du capital naturel. Devant ce constat, il est intéressant de réfléchir sur la façon d’intégrer les variables environnementales dans les décisions. Pour ce faire, l’économie de l’environnement s’avère être une option prometteuse. Ainsi, le présent essai a comme objectif principal de développer une démarche d’évaluation économique afin de faciliter la prise en considération des composantes environnementales dans les décisions. Pour y arriver, ce travail met d’abord en contexte l’évolution des évaluations économiques, vulgarise ensuite les considérations environnementales et économiques à comprendre afin d’élaborer une démarche de l’évaluation de la valeur économique appliquée à un cas concret d’un secteur aux abords du lac Brompton dans la municipalité de Racine en Estrie. Finalement, l’application de la démarche et la quantification de deux services écologiques ont permis de démontrer un exemple de raisonnement pouvant être appliqué à l’évaluation économique des services rendus par les milieux humides ainsi que par une forêt. Ainsi, la valeur des services rendus par les milieux humides et par le stockage de carbone a été estimée à plus de 26 millions $ actualisés en dollars de 2010 selon un taux réel de 3 % pour une période de 40 ans. Cette première tentative d’évaluation économique des services écologiques de ce territoire peut servir de point de départ pour la prise en compte des bénéfices générés des biens et services écologiques de la zone RF-8 dans le processus décisionnel de gestion du territoire, bien qu’il soit recommandé d’approfondir l’évaluation économique.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Eve Massicottefr
dc.subjectÉvaluation économiquefr
dc.subjectBiens et services écologiquesfr
dc.subjectÉconomie de l’environnementfr
dc.subjectBénéfices environnementauxfr
dc.subjectValeur économique totalefr
dc.subjectVolonté à payerfr
dc.subjectTransfert d’avantagesfr
dc.subjectLac Bromptonfr
dc.titleÉvaluation de la valeur économique des biens et services écologiques: démarche, méthodes et exemple du lac Bromptonfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record