Show simple document record

dc.contributor.advisorPelletier, Jean-Pierrefr
dc.contributor.authorMarleau, Émiliefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:05:45Z
dc.date.available2015-07-21T20:05:45Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7316
dc.description.abstractLes changements climatiques exercent une pression d’une importance croissante sur les écosystèmes et les populations des pays en voie de développement. L’approche d’adaptation à base communautaire est une démarche de gestion intégrée qui a pour objet de répondre aux besoins des communautés les plus vulnérables à cette problématique. Elle se démarque en constituant un amalgame des processus scientifiques et participatifs. L’objectif du présent essai était de réaliser un recensement des pratiques de gestion s’inscrivant dans une approche d’adaptation à base communautaire. Il visait également à émettre des recommandations afin de favoriser la mise en oeuvre de projets d’adaptation durables en cohérence avec les priorités des principaux bailleurs de fonds internationaux. La réalisation du catalogue des pratiques a permis d’identifier des méthodes, techniques et outils pour l’ensemble du cycle de gestion de projet, bien qu’une proportion plus importante d’entre elles soit consacrée à la phase d’élaboration. Il a été identifié que l’adoption de pratiques inclusives, flexibles et efficientes favorise la réussite des projets alors que le manque de ressources et les barrières socioculturelles constituent les principaux goulots d’étranglement. L’analyse comparative des pratiques en terme de capacité à promouvoir l’adoption de stratégies d’adaptation durables a permis de conclure que le développement humain est au coeur de l’approche d’adaptation à base communautaire. Un nombre moindre de pratiques ont été développées dans un souci de développement durable des infrastructures, de l’économie locale ou encore de l’environnement. Afin de répondre aux exigences des bailleurs de fonds tout en assurant la promotion d’un développement durable, il est recommandé que le gestionnaire se dote d’une compréhension approfondie de la communauté. Les pratiques de gestion devraient favoriser l’autonomisation, l’inclusion et une synergie entre les actions. Elles devraient également inclure un processus d’évaluation des impacts environnementaux systématique et un système de documentation et de dissémination efficace. Considérant les limites inhérentes à la gestion de projet, le gestionnaire est ultimement invité à prioriser le choix de ses pratiques dans un objectif de développement harmonieux des systèmes humains, de support et naturel.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Émilie Marleaufr
dc.subjectApproche d’adaptation à base communautairefr
dc.subjectChangements climatiquesfr
dc.subjectPratiques de gestionfr
dc.subjectPays en voie de développementfr
dc.subjectDéveloppement durablefr
dc.titleAdaptation aux changements climatiques dans les pays en développement; quelles pratiques pour une approche à base communautaire?fr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record