Show simple document record

dc.contributor.advisorHutchinson, Marlènefr
dc.contributor.authorLavergne, Stéphaniefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:05:31Z
dc.date.available2015-07-21T20:05:31Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7286
dc.description.abstractLa Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et son plan d'action 2011-2015 proposent des mesures pour les matières résiduelles générées par tous les secteurs confondus. Dans son plan d'action 2011-2015, le gouvernement spécifie un objectif de recyclage des matières organiques de 60% d'ici 2015. Le bannissement de l'élimination des matières organiques est aussi prévu d'ici 2020. Comme plusieurs citoyens du Québec, les résidents du territoire de la municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges bénéficient d'une collecte des déchets, des matières recyclables et des résidus verts. En 2015, l'organisme municipal prévoit implanter la collecte des matières organiques. Afin d'atteindre les objectifs du Plan d'action 2011-2015, les matières organiques générées par le secteur des industries, des commerces et des institutions doivent être recyclées. Une étude de cas auprès d'organismes municipaux a permis de constater que généralement, une collecte municipale des matières organiques est adaptée aux besoins des petits établissements produisant un volume maximal de 240 litres par semaine. La recherche démontre que plusieurs facteurs peuvent avoir une influence sur la participation d'un établissement à la collecte municipale des matières organiques dont : les matières acceptées, les outils et la fréquence de collecte. Les autres types d'établissements, tels que les épiceries, les restaurants, les centres d'achat, les édifices à bureaux et les écoles ont des besoins qui sont généralement différents du secteur résidentiel. À moins que l'organisme municipal offre une collecte adaptée, on observe que ces derniers peuvent gérer eux-mêmes leurs matières organiques, s'ils sont incités et outillés à le faire. Une revue de certains cas de gestion de matières organiques par ces établissements a permis de constater qu'ils participent à un service de collecte privé ou traite directement les matières organiques sur place. Sur le territoire de la municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges, il est évalué que les matières organiques récupérables, auprès du secteur des industries, des commerces et des institutions, représentent environ 20% de ce qui est généré au total si l'on inclut le secteur résidentiel. De toute façon, il est recommandé à la municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges de poursuivre et de favoriser les programmes locaux déjà fonctionnels. Il est aussi recommandé d'intégrer les petits établissements à sa future collecte municipale des matières organiques et d'évaluer s'il est préférable d'offrir un service municipal spécialisé aux autres types d'établissements ou de favoriser une gestion privée, soit par exemple, par la mise en place d'une coopérative. Enfin, la municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges devra mettre en place un plan de communication adapté au secteur des industries, commerces et institutions.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Stéphanie Lavergnefr
dc.subjectOrganiquesfr
dc.subjectPutresciblesfr
dc.subjectCompostablesfr
dc.subjectInstitutionnelfr
dc.subjectCommercialfr
dc.subjectIndustrielfr
dc.subjectCollectefr
dc.subjectMunicipalfr
dc.subjectMunicipalité régionale de comté Vaudreuil-Soulangesfr
dc.titleAvantages et inconvénients d’intégrer les ICI à une collecte municipale des matières organiques dans la MRC de Vaudreuil-Soulangesfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record