Show simple document record

dc.contributor.advisorOlivier, Marcfr
dc.contributor.authorLafrance , Sophiefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:05:20Z
dc.date.available2015-07-21T20:05:20Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2008fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7260
dc.description.abstractLes lampes fluocompactes sont de plus en plus utilisées dans le monde à cause de leur faible consommation énergétique et de leur durée de vie accrue. Cependant, ces lampes contiennent du mercure, un élément dangereux parce qu’il peut pénétrer dans les écosystèmes, bioaccumuler et bioamplifier jusqu’à devenir toxique pour les êtres vivants au sommet de la chaîne alimentaire. Il faut donc mettre en place des systèmes de récupération des lampes fluocompactes afin de diminuer l’apport de mercure dans l’environnement et ses conséquences sur la santé. Parallèlement, au Québec, la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008 vise un taux de mise en valeur de 60 % des résidus domestiques dangereux, dont les LFC font partie. L’information aux citoyens ainsi que la mise en place de structures de récupération et de mise en valeur des LFC, entre autres par l’entremise de la responsabilité des producteurs est une avenue prometteuse pour atteindre ces objectifs.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Sophie Lafrancefr
dc.subjectLampe fluocompactefr
dc.subjectLFCfr
dc.subjectMercurefr
dc.subjectPolitique québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008fr
dc.subjectResponsabilité élargie des producteursfr
dc.subjectRésidus domestiques dangereuxfr
dc.titleLa récupération des lampes fluocompactes au Québecfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record