Show simple document record

dc.contributor.advisorLadurantaye, Réjean defr
dc.contributor.advisorFesta-Bianchet, Marcofr
dc.contributor.authorHamel Pépin, Rébéccafr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:05:06Z
dc.date.available2015-07-21T20:05:06Z
dc.date.created2013fr
dc.date.issued2013fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7227
dc.description.abstractLe présent essai porte sur la gestion de l’eau dans les îles des Caraïbes. Le but étant d’examiner les mesures de gestions et d’utilisations actuelles de l’eau douce dans les îles des Caraïbes, ainsi que proposer des améliorations pour optimiser l’utilisation de l’eau par les usagers, amoindrir les effets sur l’environnement et diminuer la contamination de l’eau potable. Pour se faire, l’état actuel de la qualité et la quantité des eaux douces a été déterminé et les usages et les aspects environnementaux affectés ont été mis en évidence pour la majorité des îles des Caraïbes. De façon générale, l’eau est une ressource précaire et contaminée, l’environnement est dégradé et la majorité des communautés ne semble pas sensibilisée à l’importance de leurs impacts sur la ressource en eau. Par la suite, une partie des stratégies de gestion utilisées dans les Caraïbes et hors de cette région, afin de protéger les sources d’eau douce naturelle, est inventoriée et analysée. Il en ressort que, plusieurs projets et stratégies sont actuellement présents dans les Caraïbes, mais peu d’entre eux semblent impliquer toutes les parties prenantes et tenir un fort succès. Pour ce qui est des exemples hors de la région des Caraïbes, ces projets et stratégies démontrent qu’il est possible de procéder à des projets efficaces dont les extrants sont favorables à la durabilité de la ressource en eau en un tel contexte. Finalement, l’importance relative de la gestion intégrée des eaux dans la gestion de l’eau douce est démontrée, et ce, à l’aide d’explications et d’exemples. Puis, des améliorations et des pratiques adaptées à la situation des Caraïbes sont proposées. Parmi, celles-ci, il y a d’appliquer dès maintenant la gestion intégrée de la ressource en eau au niveau national, de mettre en place des projets de reforestation, de captation de l’eau de pluie et de filtration de l’eau au niveau local. Les projets doivent inclure une vue d’ensemble de la problématique et rediriger les actions menaçantes envers l’environnement.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Rébécca Hamel Pépinfr
dc.titleLa gestion de l'eau douce dans les îles des Caraïbesfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.grantotherFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr
tme.degree.nameM.E.I.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record