Show simple document record

dc.contributor.advisorCulioli, Jean-Michelfr
dc.contributor.authorFerracci, Franckfr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:04:48Z
dc.date.available2015-07-21T20:04:48Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7189
dc.description.abstractIl y a plus de trois milliards d’années, la vie a pris son essor au fond des océans. L’évolution au cours des millénaires a abouti à un écosystème riche de plusieurs millions d’espèces ayant une importance capitale pour la survie de l’humanité. Cependant, cette biodiversité est soumise à une pression anthropique de plus en plus forte. Les principaux stocks halieutiques sont en péril à l’échelle mondiale, sous l’effet conjugué des dégradations de l’environnement et des pêches excessives. Les ressources de la pêche représentent la première source de protéine pour un cinquième de la population mondiale et il est de ce fait important de les protéger. C’est dans ce contexte que les aires marines protégées (AMP) se sont imposées pour une meilleure gestion et une conservation efficace du milieu. Ces systèmes de gestion varient considérablement selon les pays, les besoins, les législations et les priorités nationales. Sur les côtes méditerranéennes françaises, plus de 20 % du territoire est sous l’appellation d’aire marine protégée. La Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio est un de ces espaces couvrant à elle seule une superficie de près de 80000 hectares. Elle est classée, par l’Union internationale de la conservation de la nature (IUCN), en catégorie IV pour son mode de gestion. Cet essai a comme objectifs principaux de présenter et d’analyser la cogestion de la ressource halieutique adoptée par les gestionnaires de la RNBB intégrant et impliquant pleinement les pêcheurs locaux de la prud’homie de Bonifacio. Avant même la création de la réserve, les pêcheurs du territoire ont montré une véritable volonté de préserver leurs ressources. Ces derniers participent aujourd’hui à plusieurs études parmi lesquelles les suivis : du stock halieutique, du grand dauphin (Tursiops truncatus), de la langouste rouge (Palinurus elephas), de l’oursin commun (Paracentrotus lividus) et dernièrement le « pescatourisme ». L’auteur a pu participer à certains de ces suivis apportant ainsi une valeur ajoutée à l’essai présenté grâce à une confrontation directe avec les réalités rencontrées sur le terrain. Les résultats obtenus dans le cadre de ces suivis sont encourageants et profitables aux deux parties prenantes que sont les gestionnaires et les pécheurs. Les effets bénéfiques engendrent une forte volonté des parties de perpétuer et de multiplier les expériences au sein de la RNBB. Les gestionnaires en partageant leurs expériences espèrent promouvoir cette expérience à plus grande échelle dans le cadre par exemple de l’analyse stratégique régionale (ASR) de la Corse ou du réseau des gestionnaires des AMP de Méditerranée (MedPAN). Certaines limites viennent toutefois nuancer les possibilités d’application de cet outil de gestion qui s’avère fort profitable pour les gestionnaires de la RNBB. Une revue de littérature plus avancée a permis de mettre à jour que ce système de cogestion n’était pas unique sur la planète. Il existe aujourd’hui une véritable volonté des politiques et des gestionnaires de travailler avec les pêcheurs dans les aires marines protégées. On trouve des exemples de cogestion impliquant les pêcheurs en Méditerranée en particulier le Parc Naturel de Cap de Creus, la Réserve Naturelle de Torre Guaceto et le Parc National de Port-Cros. L’ensemble de l’étude a permis de noter des points de similitudes, des avantages et des inconvénients à cette approche participative. L’analyse faite a ainsi pu déterminer que les principales barrières qui empêchent aujourd’hui la mise en place d’une telle démarche à plus grande échelle sont le manque d’implication des parties et le pessimisme général de la société.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Franck Ferraccifr
dc.subjectAires marines protégéesfr
dc.subjectRéserve Naturelle des Bouches de Bonifaciofr
dc.subjectCogestionfr
dc.subjectRessources halieutiquesfr
dc.subjectPêche artisanalefr
dc.titlePrésentation et analyse d'une cogestion de la ressource halieutique au sein d'une aire marine protégée. Exemple de la réserve naturelle des Bouches de Bonifaciofr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.grantotherUniversité Technologique de Troyes (France)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record