Show simple document record

dc.contributor.advisorLabelle, Françoisfr
dc.contributor.authorDoucet, Maximefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:04:37Z
dc.date.available2015-07-21T20:04:37Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7163
dc.description.abstractJusqu’à récemment la littérature sur le développement durable en organisation portait principalement sur les grandes entreprises. Or, les petites et moyennes entreprises (PME) représentent approximativement 90 % des organisations à l’échelle internationale et contribuent à 70 % de la pollution totale, suscitant un intérêt grandissant de la part des chercheurs. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’objectif de cet essai : créer un outil de diagnostic permettant d’identifier, d’une part, des facteurs d’influence menant les PME à s’engager dans une démarche de développement durable et, d’autre part, les pratiques de responsabilité sociétale qui en découlent. L’élaboration de l’outil contribue à un projet de plus grande envergure, celui de la mise au point d’un instrument de benchmark par le Laboratoire de développement durable et PME de l’Université du Québec à Trois-Rivières. La recherche documentaire démontre que les PME, en raison de leurs caractéristiques particulières, traduisent l’intégration du développement durable au sein de leur entreprise différemment des organisations de grande taille, notamment par la mise en oeuvre de pratiques à caractère informel. Lors de la construction de l’outil, les résultats de la revue de littérature ont été formulés en questions, et une attention particulière a été portée à la compatibilité avec le guide BNQ 21000. Ce guide, qui a orienté le choix des enjeux sous lesquels ont été regroupées les différentes pratiques de gestion recensées, est la référence actuelle pour les entreprises québécoises se lançant sur la voie du développement durable. Les conclusions de la mise à l’épreuve contrôlée du questionnaire révèlent que la terminologie entourant la responsabilité sociétale des entreprises n’est pas toujours adaptée au contexte des PME. Cette étude recommande, entre autres, de revoir le vocabulaire employé afin de pouvoir recenser davantage de pratiques informelles tout en restant compatible avec le guide BNQ 21000. De plus, il est suggéré de privilégier un mode de passation direct et de récompenser les répondants par un diagnostic de la situation actuelle de leur PME, suivi d’une rétroaction sur des pratiques qui leur permettraient d’améliorer leur démarche de développement durable.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Maxime Doucetfr
dc.subjectResponsabilité sociétale des entreprisesfr
dc.subjectPetites et moyennes entreprisesfr
dc.subjectDéveloppement durablefr
dc.subjectPratiques de développement durablefr
dc.subjectFacteurs d’influencefr
dc.subjectBNQ 21000fr
dc.titleDéveloppement durable dans les petites et moyennes entreprises au Québec : outil de diagnostic de facteurs d’influence et des pratiques mises en œuvrefr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record