Show simple document record

dc.contributor.advisorOlivier, Marc-J.fr
dc.contributor.authorCampeau, Myriamfr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:04:06Z
dc.date.available2015-07-21T20:04:06Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7092
dc.description.abstractL'instauration d'une collecte municipale de type porte-à-porte des matières organiques dans le secteur résidentiel est en pleine expansion au Québec. C'est en réponse à l'objectif ambitieux de la Politique québécoise sur la gestion des matières résiduelles, d'atteindre l'objectif zéro enfouissement des matières organiques d'ici 2020, que les municipalités régionales de comté, villes et municipalités québécoises sentent l'urgence d'agir. L'implantation d'une collecte de la 3e voie se présente comme étant la voie la plus sûre pour arriver à des taux de récupération et de recyclage performants. L'objectif général visé dans l'essai est d'évaluer et de mettre en relief les différents facteurs de réussite nécessaires à l'implantation d'une collecte municipale des matières organiques efficace et efficiente. Pour atteindre cet objectif, la description de certains modèles de gestion en vigueur dans quelques villes des provinces canadiennes est faite, en plus de la présentation de la réalité québécoise concernant la gestion de ce type de matières. Le recensement et la description des villes et différents organismes de gestion ayant, à l'heure actuelle, implanté la collecte des matières compostables sont ensuite réalisés. Cette étape de recensement des diverses expériences a permis d'identifier les facteurs essentiels au bon déroulement de la mise en oeuvre d'une collecte des matières organiques. Ceux-ci sont, dans l'ordre, la volonté politique des principaux décideurs municipaux, la mise en oeuvre d'un bon programme de communication. Suivent les facteurs tels que la présence terrain, la proposition d'un programme simple et facilement réalisable, la distribution d'une trousse de départ ainsi que la diminution parallèle de la fréquence de collecte des ordures ménagères. Une fois ces éléments clés identifiés, quelques recommandations sont énoncées. Les trois premières sont destinées au Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. D'abord, il est recommandé d'imposer le bannissement de tous types de matières recyclables. Ensuite, des mesures contraignantes doivent être mises à la disposition des responsables municipaux afin qu'ils soient suffisamment outillés pour faire respecter cette interdiction d'enfouissement. De plus, ce Ministère doit diffuser, annuellement et à travers une campagne publicitaire, les objectifs de la Politique. Cinq autres recommandations concernent le milieu municipal. D'abord, mettre en oeuvre un plan de communication accompagnant l'implantation de la collecte. Puis, réduire la fréquence de collecte des ordures ménagères. Distribuer gratuitement des trousses de départ et assurer un soutien téléphonique aux citoyens. Finalement, pour faciliter l'implantation dans les municipalités à caractères rurales, il est recommandé qu'elles s'unissent pour mettre en place de façon commune, la collecte des matières organiques.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Myriam Campeaufr
dc.subjectCollecte de la 3e voiefr
dc.subjectCollecte des matières organiquesfr
dc.subjectGestion des matières résiduellesfr
dc.subjectMunicipalitésfr
dc.subjectMatières organiquesfr
dc.subjectMatières compostablesfr
dc.titleModèles et facteurs sociaux de réussite lors de l’implantation d’une collecte de la 3e voie dans les municipalités québécoisesfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record